email print share on facebook share on twitter share on google+

FINANCEMENTS Allemagne / France

Le Fonds franco-allemand d’aide à la coproduction octroie 1, 269M € à 6 projets

par 

- Parmi ces films figurent les prochains de Leos Carax, Alla Kovgan et Sebastian Schipper

Le Fonds franco-allemand d’aide à la coproduction octroie 1, 269M € à 6 projets
Le réalisateur Sebastian Schipper (© Majestic Film)

Sebastian Schipper et Leos Carax font partie des réalisateurs dont les nouveaux projets de film ont reçu le soutien du Fonds franco-allemand d’aide à la coproduction.  Lors de sa dernière réunion, tenue à Paris, la Commission franco-allemande a décidé d’encourager six coproductions entre les deux pays, pour un total d’1, 269 million d’euros. Côté Allemagne, le fonds est financé par le Ministère de la Culture et des Médias et le FFA ; en France, l’argent vient du CNC.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La subvention la plus importante a été attribuée à la comédie  Roads de Sebastian Schipper (Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sebastian Schipper
fiche film
]
, Sometime in August [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), sur un jeune anglais de 17 ans qui s’enfuit de chez lui pour aller au Maroc et croise le chemin d’un adolescent sénégalais à la recherche de son frère. Cette rencontre marque le début d’un incroyable périple à travers l’Europe. La société de production berlinoise Missing Link Films recevra pour ce titre 250 000 euros, Kazak Productions 100 000.

La Commission franco-allemande épaule également la comédie musicale Annette de Leos Carax (Les Amants du Pont-Neuf, Holy Motors [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Leos Carax
fiche film
]
), qui réunit deux hommes, une femme, un bébé et trois stars. Ce projet a valu 200 000 euros à la société de production parisienne Arena Films, 100 000 à la société hambourgeoise Detailfilm.

Le drame historique romantique Der Fuchs de Matthias Luthardt (Pingpong [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Matthias Luthardt
interview : Sebastian Urzendowsky
fiche film
]
), produit par la maison berlinoise 27 Films Production et la strasbourgeoise Les Films de L’Étranger, a été soutenu à hauteur de 200 000 euros. Par ailleurs, 169 000 euros ont été attribués au film Cunningham 3D d’Alla Kovgan, qui retrace le parcours du célèbre chorégraphe américain Merce Cunningham. Le film a été produit par Achtung Panda Media à Berlin et Arsam International à Paris. Enfin, une aide à la production a été octroyée à deux documentaires coproduits entre la France, l'Allemagne et l'Isräel: Les Coulisses du pouvoir (Kulissen der Nacht) de Dror Moreh (Les Films du Poisson, Katuh Studio, Dror Moreh Production) et The Silence Breakers de Silvina Landsmann (Idéale Audience, Neos Film, Comino Films).

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.