email print share on facebook share on twitter share on google+

OSCARS 2018 Bulgarie

La Bulgarie envoie Glory sur le sentier des Oscars

par 

- Ce deuxième film par Kristina Grozeva et Petar Valchanov représente le pays dans la course aux nominations pour les Academy Awards

La Bulgarie envoie Glory sur le sentier des Oscars
Glory de Kristina Grozeva et Petar Valchanov

Après son avant-première en compétition à Locarno le mois dernier et des dizaines de prix reçus partout dans le monde, le deuxième film de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, Glory [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Petar Valchanov
interview : Petar Valchanov, Kristina …
fiche film
]
, va tenter de décrocher la première nomination jamais obtenue par un film bulgare pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. La décision en a été prise par un comité de sept membres présidé par Alexander Grozev (directeur du Centre national de la cinématographie de Bulgarie de 2003 à 2009).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Glory, qualifié par Cineuropa de “joyau-socio-politique”, met en évidence l’écart abyssal entre les puissants et les autres citoyens dans le pays. Le scénario du film a été écrit par les deux réalisateurs avec Decho Taralezhkov. Le héros, Tsanko Petrov (Stefan Denolyubov), est un homme d’âge moyen de peu de biens qui travaille au sein du personnel technique de la compagnie des chemins de fer nationale depuis des décennies. Quand il trouve un tas de billets de banque sur les rails et remet tout immédiatement à la police, il devient pour la responsable des relations de presse du Ministère des Transports, Julia Staikova (Margita Gosheva), le moyen d’une fin. Pour elle, il représente une occasion de faire de la publicité à l’entreprise. À travers leurs interactions, qui vont hélas s’avérer peu glorieuses, les auteurs commentent la fracture de la société bulgare. 

Le film a été produit par Abraxas Film en coproduction avec Screening Emotions, Aporia Filmworks et Graal Films (Grèce). Son distributeur à l’international est Wide Management

Ces dernières années, la Bulgarie a envoyé sur la route des Oscars Losers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ivaylo Hristov
fiche film
]
d’Ivaylo Hristov (2017), The Judgement [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stephan Komandarev
fiche film
]
de Stephan Komandarev (2016), Bulgarian Rhapsody d’Ivan Nitchev (2015), The Color of the Chameleon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emil Christov
fiche film
]
d’Emil Hristov (2014), Sneakers de Valeri Yordanov et Ivan Vladimirov (2013), et Tilt de Viktor Chouchkov (2011). En 2010, la Bulgarie a passé l’étape de la pré-liste, avec The World Is Big and Salvation Lurks Around the Corner [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Komandarev.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.