email print share on facebook share on twitter share on google+

LÉGISLATION Estonie

Le programme de remboursement estonien est un succès

par 

- La première année du programme de remboursement du Film Estonia, lancé par l’Institut du Film d’Estonie, a été fructueuse

Le programme de remboursement estonien est un succès
The Eternal Road d’AJ Annila était l’un des deux projets à bénéficier du remboursement de l’année dernière

Film Estonia, un programme pilote lancé par l’Institut du Film d’Estonie en 2016 (lire l’article) offrant un remboursement allant jusqu’à 30 % à des productions étrangères, a dépassé les attentes en une année.

Un total de 1,67 million d’euros provenant de l’étranger a été investi en Estonie. Le remboursement octroyé durant l’année pilote s’élevait à 502 000 €, et l’État a reçu 274 000 € d’impôts sur le travail pour l’embauche d’équipes cinématographiques locales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le remboursement a été accordé à deux projets. Le film finlandais The Eternal Road [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Antti-Jussi Annila
fiche film
]
(AJ Annila) a investi plus de la moitié de son budget de 3 millions € en Estonie — à savoir, 1,53 million €. Parallèlement, le long-métrage d’animation danois Hodja from Pjort [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Karsten Kiilerich disposait d’un budget de 2,2 millions € et en a investi 143 000 € en Estonie.

‘’Si nous ne considérons que les impôts versés pour employer des équipes locales, nous pouvons facilement dire que chaque euro investi dans une production étrangère a rapporté 7,30 € à l’Estonie’’, a commenté Edith Sepp, directrice de l’Institut du Film d’Estonie. À ses yeux, le programme d’aide Film Estonia a prouvé l’utilité et l’efficacité d’un système en place depuis des années dans de nombreux pays européens.

Quatre nouvelles productions étrangères ont été sélectionnées pour bénéficier du prochain programme. Les titres s’étendent du Danemark à l’Allemagne, en passant par la Grande-Bretagne et la Finlande.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.