email print share on facebook share on twitter share on google+

INDUSTRIE France / Espagne

Six projets espagnols à Paris avec Small is Biútiful

par 

- Les professionnels français découvriront le 27 juin des projets de Carles Torras, Asier Altuna, Albert Arizza, Liliana Díaz Castillo, Julio Mazaric et Rocío Mesa

Six projets espagnols à Paris avec Small is Biútiful
Le réalisateur Carles Torras (© Festival de Málaga)

Organisé en clôture de "Dífferent 11! L'autre cinéma espagnol" par Espagnolas en Paris et la Commission du Film d'Ile-de-France, Small is Biútiful réunira mercredi 27 juin à Paris (au Patio Opéra) producteurs, distributeurs et vendeurs internationaux français, autour d'une sélection de six projets de longs métrages espagnols (retenus parmi 44 candidats, un nombre en très forte hausse) portés par des auteurs de qualité et à la recherche de partenaires français. Un rendez-vous qui a déjà démontré sa pertinence, avec entre autres films passés par la plateforme, Carmen y Lola [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arantxa Echevarría
fiche film
]
(découvert le mois dernier à la Quinzaine des Réalisateurs cannoise), Sin fin [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(prix du meilleur acteur en avril à Malaga), Demonios tus ojos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pedro Aguilera
fiche film
]
(en compétition à Rotterdam en 2017), Mimosas, la voie de l’Atlas [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Oliver Laxe
fiche film
]
(Grand Prix de la Semaine de la Critique cannoise 2016), La novia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paula Ortiz
fiche film
]
(deux Goya en 2016) ou encore La Niña de Fuego [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carlos Vermut
fiche film
]
(vainqueur à San Sebastian en 2014).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les projets sélectionnés se distingue The Paramedic (El practicante) de Carles Torras dont le dernier opus, Callback [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carles Torras
fiche film
]
, avait triomphé à Malaga en 2016. Le scénario de ce thriller écrit par le réalisateur et Héctor Hernández Vicens est centré sur le quotidien d’Angel, assistant médical dans l’ambulance conduite par son ami Ricardo et qui a une petite amie prénommée Vanesa. Mais un accident le fait devenir paraplégique. En dépression et incapable d’affronter sa nouvelle vie, Angel va décider de canaliser sa rage et de régler ses comptes avec ceux qu’il considère maintenant comme des traîtres. La production est pilotée par Zabriskie Films pour un tournage envisagé en février-mars 2019 avec Bruna Cusí déjà confirmée au casting.

Figure aussi au menu La hora de despertarnos juntos d’Asier Altuna, nominé au Goya 2006 du meilleur nouveau réalisateur avec Aupa Etxebeste! et en compétition à San Sebastian en 2015 avec Amama [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Asier Altuna
fiche film
]
. Ecrit par le réalisateur d’après le livre éponymede Kirmen Uribe, le scénario raconte la vie d’une femme et de sa famille à travers l’histoire de l’Espagne au XXème siècle : la guerre civile, l’exil politique à Paris, l’amour et la naissance de trois enfants, le retour clandestin sous la dictature franquiste pour servir d’informateurs, etc. La production est assurée par Txintxua Films.

A signaler également Volare d’Albert Arizza, vainqueur du prix Découverte à Sitges en 2008 avec Ramirez. Ecrit par le cinéaste, le scénario est centré sur Bruno et de Mara dont les existences sont sur le point de changer. Lui a dix ans et vit dans une foire itinérante avec son alcoolique de père. Elle, est une jeune femme qui fuit son passé en quête d’un nouveau départ. Ils initient une relation très particulière qui leur fait espérer un futur meilleur. Au casting prévisionnel pointent Sara Salamo et Raúl Arévalo. Produit par la structure madrilène Cinema Resistance, le film nécessitera sept semaines de tournage.

Small is Biútiful présentera également le drame social Estela qui sera le premier long métrage de Liliana Díaz Castillo. L’intrigue signée par la réalisatrice est centrée sur une Colombienne arrivant en Espagne afin de s’occuper d’une veuve en fin de vie et leur relation va changer chacune d’entre elles. Produit par Boogaloo Films, le long métrage bénéficie déjà de coproductions des Brésiliens de Machado Filmes et des Colombiens de Black Factory Cinema et prévoit cinq semaines de tournage l’an prochain.

Un autre projet de premier long a été sélectionné : Asparagus (Espárrago) de Julio Mazarico. Ecrit par Roberto Goñi, le scénario a comme personnage principal Pepa dont la vie n’est pas facile. Mère célibataire dans une toute petite ville de la Ribera de Navarre, elle doit se battre au quotidien pour élever sa fille, se débrouiller avec son père fermier à la retraite et conserver sin emploi dans une conserverie en proie à de sérieux problèmes économiques. Mais Yao, un homme d’affaires chinois, attiré par une excellente opportunité, arrive au village. Une opportunité qui va changer la vie de Pepa… Produit par En Buen Sitio Producciones, le film sera tourné en mai-juin 2019.

La sélection inclut enfin Tobacco Barns (Secaderos), qui sera le premier long de fiction de la documentariste Rocío Mesa. Signé par la réalisatrice, le scénario a pour cadre une zone rurale dont le paysage est rempli de grandes et mystérieuses granges de tabac. Trois générations passent leur été à dévoiler les secrets de ces structures, dans une petite ville qui est un terrain de jeu pour enfants, une cage pour adolescents et une mémoire pour les anciens. La production est assurée par les Andalous de La Claqueta PC et cinq semaines de tournage sont envisagées en août 2019.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.