email print share on facebook share on twitter share on google+

PRODUCTION Italie / France

Gianni Di Gregorio tourne Cittadini del mondo

par 

- Le tournage du 4e long-métrage du réalisateur et acteur a commencé à Rome. Il y tient un des rôles principaux, aux côtés d'Ennio Fantastichini et Giorgio Colangeli

Gianni Di Gregorio tourne Cittadini del mondo
Le réalisateur Gianni Di Gregorio sur un tournage (© Sara Petraglia)

On n'est jamais trop vieux pour changer de vie. C'est ce que montre le nouveau film de Gianni Di Gregorio, Cittadini del mondo (litt. "citoyens du monde"), dont le tournage a commencé à Rome il y a quelques jours. Qu'on ne soit jamais trop vieux, c'est en tout cas ce qu'espèrent Attilio, Giorgetto et le Professeur, trois sexagénaires romains dont les vies sont désastreuses pour différentes raisons, et qui décident donc de les abandonner, ainsi que leur quartier, pour s'en aller vivre à l'étranger. À l'étranger où ? Voilà la question, la première d'une longue série de questions à résoudre mais le Professeur, retraité depuis une vie passée à enseigner le latin, s'ennuie à mourir tandis que Giorgetto, au bas de l'échelle du peuple de Rome, n'a jamais assez d'argent pour finir le mois et qu'Attilio, ancien hippie qui vend des objets d'occasion, voudrait revivre les émotions des voyages faits dans sa jeunesse. Tous trois sont bel et bien décidés à changer de vie et ils vont y arriver, même si ce n'est pas comme ils s'y attendent.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cittadini del mondo, scénarisé par Di Gregorio avec Marco Pettenello, est interprété par le réalisateur lui-même, comme tous ses films, ainsi qu'Ennio Fantastichini et Giorgio Colangeli. Ce quatrième long-métrage du cinéaste romain est produit par Angelo Barbagallo de Bibi Film, avec Rai Cinema, en coproduction avec la société française Le Pacte.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.