Blind (2014)
Party Girl (2014)
Sils Maria (2014)
Les combattants (2014)
Deux jours, une nuit (2014)
The Police Officer's Wife (2013)
When Animals Dream (2014)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

The Lady mène l’armada française à Toronto

par Fabien Lemercier

08/09/2011

The Lady mène l’armada française à Toronto

Avec 52 productions ou coproductions dont 16 premières mondiales, le cinéma français débarque en force au festival de Toronto qui démarre aujourd’hui. Seront notamment dévoilées en projections de Gala The Lady [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Luc Besson (sur la vie de la Birmane Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, incarnée par Michelle Yeoh – lire la news) et Un heureux événement [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Rémi Bezançon (article), accompagné dans cette section par Les Bien-aimés [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
de Christophe Honoré qui avait fait la clôture cannoise.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au rayon des premières mondiales se distinguent aussi dans le cadre des Special Presentations Une vie meilleure de Cédric Kahn (avec Guillaume Canet - article), L’ordre et la morale [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mathieu Kassovitz (article), la coproduction franco-belge Mon pire cauchemar [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Anne Fontaine (news), le long franco-polono-britannique La Femme du Vème de Pawel Pawlikowski (article), Americano de Mathieu Demy et la production majoritaire française Le premier homme [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Gianni Amelio, sans oublier les coproductions minoritaires 360 du Brésilien Fernando Meirelles, 11 Flowers du Chinois Wang Xiaoshuai et Elles de la Polonaise Malgorzata Szumowka (article).

Premières mondiales enfin pour La brindille [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Twiggy - article) d’Emmanuelle Millet dans la section Discovery, pour le film d’animation Un monstre à Paris de Bibo Bergeron au programme TIFF Kids, pour Carré blanc [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Baptiste Leonetti au menu Vanguard, et pour les coproductions belgo-franco-marocaine Death for Sale [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
de Faouzi Bensaidi et turco-française Future Lasts Forever [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Ozcan Alper à Contemporary World Cinema.

La présence française à Toronto inclut également entre autres les titres cannois Hors Satan [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bruno Dumont (critique) et Les Neiges du Kilimandjaro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
de Robert Guédiguian (finaliste du Prix LUX du Parlement européen 2011) dans la section Masters alors que les Special Presentations proposeront The Artist [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Michel Hazanavicius (critique), Poulet aux prunes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du duo Marjane Satrapi - Vincent Paronnaud (critique et interview), Un été brûlant [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Garrel (critique et interview) et Les Amants de Low Life de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval (critique). Au programme Discovery figure J’aime regarder les filles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Frédéric Louf (news) et la section Contemporary World Cinema a sélectionné Un amour de jeunesse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
de Mia Hansen-Love, Présumé coupable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Vincent Garenq (article), Omar m’a tuer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roschdy Zem (news), Les hommes libres [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Ismaël Ferroukhi (article), La terre outragée [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Michale Boganim (article). Enfin, Visions projettera le compétiteur cannois L’Apollonide, souvenirs de la maison close [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bertrand Bonello (critique).

A cette armada s’ajoute un large éventail de productions et coproductions démontrant le rôle décisif de la France dans la production cinématographique mondiale avec les derniers films des Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne (Le gamin au vélo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
) et de leur compatriote Chantal Akerman (La folie Almayer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), du Hongrois Bela Tarr (Le cheval de Turin [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
), des Italiens Nanni Moretti (Habemus Papam [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
) et Emanuele Crialese (Terraferma [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
), du Danois Lars von Trier (Melancholia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
, du Finlandais Aki Kaurismäki (Le Havre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
), de l’Allemand Wim Wenders (Pina [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), du Sud-Africain Oliver Hermanus, du Canadien Jean-Marc Vallée, de la Libanaise Nadine Labaki, de la Brésilienne Julia Murat, du Palestinien Tawfik Abu Wael, du belgo-américain John Shank (L’hiver dernier [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), du Chilien Cristian Jimenez, du Thaïlandais Pen-ek Ratanaruang, du Cambodgien Rithy Panh, de l’Américain Frederik Wiseman, du Sri Lankais Vimukthi Jayasundara, du Colombien Alejandro Landes, du Grec Yorgos Lanthimos (Alps [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et du Suédois Ruben Ostlund (Play [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
fiche film
]
, finaliste du Prix LUX du Parlement européen 2011).

sala web
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter youtube vimeo rss

WBImages1