The Priest's Children (2012)
J'arrête quand je veux (2014)
Winter Sleep (2014)
Stratos (2014)
Beloved Sisters (2014)
Grand piano (2013)
Northwest (2013)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Europe

email print share on facebook share on twitter share on google+

Eurimages et le Programme MEDIA vus de l'intérieur et de l'extérieur

par Sergio Ríos Pérez

02/03/2012 - Le forum de la coproduction When East Meets West a débattu des contributions du Programme MEDIA et d'Eurimages en matière de coproduction

Eurimages et le Programme MEDIA vus de l'intérieur et de l'extérieur

Il va de soi qu'un forum comme When East Meets West, dont l'objectif est d'encourager la coproduction entre les pays d'Europe de l'Ouest et les territoires de l'Est, doit recevoir la contribution des deux organismes européens spécialistes de la question : le Programme Media de la Commission européenne et le fonds Eurimages du Conseil de l'Europe.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces deux institutions ont justement fait l'objet d'une table ronde intitulée ''L'art de coproduire en Europe : Eurimages, le Programme MEDIA et quoi d'autre ?" où elles étaient représentées par Silvia Sandrone (Antenne Media de Turin) et Alessia Sonaglioni (Eurimages). Le débat a également bénéficié de la contribution des producteurs Markku Fink (Kinosto, Finlande), Milena Garfield (West End Productions, Serbie) et Sam Taylor (F&me, Royaume-Uni) qui, en fonction de leur nationalité, ont accès à l'un ou l'autre des fonds (la Serbie peut accéder à Eurimages, le Royaume-Uni au Programme MEDIA) ou aux deux (c'est le cas de la Finlande).

Un des reproches qui est le plus fréquemment fait aux deux fonds porte sur le processus d'obtention des aides, jugé compliqué. Taylor n'est pas de cet avis : "Il est beaucoup plus difficile de travailler avec un producteur américain". De son côté, Garfield a souligné la valeur d'"enseigne" d'Eurimages et la “liberté créative que le fonds offre, puisqu'il n'exige pas l'emploi d'artistes venant de tel ou tel territoire, ce qui est essentiel pour certaines de nos productions, qui sont très spécifiques et doivent contenir des éléments artistiques impossibles à trouver ailleurs".

Sonaglioni, qui a fait une brève présentation d'Eurimages et des critères à satisfaire pour obtenir des financements, a signalé que l'aide moyenne accordée en 2011 s'est montée à 310 000 euros, soit "beaucoup moins que la moyenne des aides nationales, mais cela peut donner à un projet un coup de pouce supplémentaire”.

(Traduit de l'espagnol)

Stockholm University of the Arts
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter youtube vimeo rss

banner asbp