Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS Royaume-Uni

email print share on facebook share on twitter share on google+

Skyfall : James Bond ne fait pas ses 50 ans

par 

- Sam Mendes a relevé le défi de rénover la saga 007 un demi-siècle après le premier film, James Bond 007 contre Dr. No, avec Sean Connery

Skyfall : James Bond ne fait pas ses 50 ans

Pour les 50 ans de l'agent 007 au cinéma, le blog français Rue89 a publié une vignette d'Hervé Baudry assez amusante qui montre un vieux James Bond en pantoufles assis dans un bon fauteuil avec un plaid sur les jambes qu murmure "My name is... My name is... Fuck!". Skyfall [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, Sam Mendes, a usé d'un procédé similaire pour la 23ème aventure de l'agent secret : afin de maintenir cryologiquement en vie le mythe et ressusciter de vieux entrains, le réalisateur a joué avec ironie du thème de la sénilité et tout au long du film, interprété par Daniel Craig, il nous offre un feu d'artifice de boutades sur la retraite, le passage du temps, les traditions et les temps qui changent, les vieux singes et les nouvelles grimaces. Le cinéma, c'est de la fiction, mais de nos jours les espions sont bel et bien démodés (comme le signale le méchant de service, interprété ici par Javier Bardem), car aujourd'hui on se bat à distance en déstabilisant les multinationales ou en coupant les communications de tout un pays grâce à un satellite. Cela dit, ce que défend le James Bond qui sort de son garage sa vieille Aston Martin DB5, armé d'un fusil de chasse à l'ancienne, c'est tout simplement qu'il vaut mieux aller manger une pizza avec ses amis en sortant du cinéma que de poster des messages Facebook de chez soi. On ne peut pas lui donner tort.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans Skyfall, MI6 est victime d'une attaque par un cyberterroriste, et sa cible est M, la chef de James Bond (interprétée pour la septième fois par Judi Dench), mais le personnage qui meurt au début du film, après une course poursuite dans le Grand Bazar d'Istanbul, c'est pourtant 007 lui-même. Du moins en apparence. On se rend ensuite à Londres, où l'on voit exploser le bureau de M, puis à Shanghaï et enfin en Écosse, dont Ian Fleming a fait la terre d'origine de la famille Bond, et c'est là qu'a lieu de duel final. Aux côtés de 007 se trouve la belle Eve (Naomie Harris), et la Bond girl du jour est l'actrice franco-cambodgienne Bérénice Marlohe, ancienne prostituée depuis l'enfance qui est maintenant prisonnière de l'ancien agent MI6 Silva, assoiffé de vengeance. Après avoir incarné le tueur psychopathe Anton Chigurh dans No Country For Old Men des frères Coen, Javier Bardem est très demandé pour les rôles de méchants. Dans Skyfall, il joue un Silva dérangé qui envoie à M des messages électroniques lui conseillant de "penser à ses péchés" et l'appelle maman, de sa cage de cristal qui rappelle celle d'Hanniibal Lecter. Ce n'est pas tout à fait par coÏncidence que la photographie du film a été confiée à l'Anglais Roger Deakins, chef-opérateur sur cinq films des frères Coen, dont l'oeuvre précitée.

La photographie est d'ailleurs le point fort du film, notamment grâce à Deakins et sa Arro Alexa numérique. Skyfall est assurément un spectacle pour les yeux. C'est Craig, avec les producteurs Michale G. Wilson et Barbara Broccoli, qui a demandé à son ami Sam Mendes de tenter l'aventure 007. Le metteur en scène raffiné, formé au théâtre, a accepté ce joujou de 200 millions de dollars de budget et relevé le défi de maintenir le haut niveau de la saga. Ne serait-ce que pour les 12 minutes de la séquence initiale du film, il a fallu trois mois de répétitions et deux mois de tournage. Un autre chiffre étonnant : il a fallu pour réaliser cette scène 85 exemplaires du complet Tom Ford qu'y porte Bond. Ici, rien n'a été laissé au hasard, pas même la chanson, qui est d'Adele, digne héritière de Shirley Bassey, Nancy Sinatra et Madonna.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss