La Passion Van Gogh (2016)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
Handia (2017)
Spoor (2017)
Corps et âme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

DISTRIBUTION Croatie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Brešan trouve une drôle de manière d'augmenter les naissances

par 

- Le nouveau film de Vinko Brešan, un des réalisateurs les plus populaires de Croatie, arrive sur les écrans le 3 janvier

Brešan trouve une drôle de manière d'augmenter les naissances

Le nouveau film du Croate Vinko Brešan, The Priest's Children, arrive sur les écrans du pays le 3 janvier, distribué par Continental Film. Le gros succès de Brešan, Marshall (2000), est le deuxième film croate le plus vu de l'histoire, avec plus de 100 000 entrées.

The Priest's Children, tiré de la pièce du très prolifique scénariste et compositeur Mate Matišić (qui a aussi écrit le scénario de Will Not End Here de Brešan, lauréat du FIRPESCI à Karlovy Vary en 2009, ainsi que celui de Flower Square de Krsto Papić, lancé cette année), raconte l'histoire d'un prêtre catholique nommé Fabijan qui est très dévoué à son sacerdoce (Krešimir Mikić de Vegetarian Cannibal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) et se retrouve muté dans une église sur une petite île. Préoccupé par le déclin de la natalité, dans l'esprit de sa religion, avec l'aide de deux locaux, le responsable du kiosque (Nikša Butijer de The Blacks) et le pharmacien (Dražen Kuhn de Will Not End Here), il perce des trous dans tous les préservatifs disponibles sur l'île. Beaucoup de naissances et de mariages s'ensuivent, ce qui attire l'attention de l'évèque et le décide à rendre visite aux habitants de l'île.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La sortie du film correspond à un débat d'actualité en Croatie, pays très catholique, sur l'idée de fournir une éducation en matière de santé dans les écoles.

"Quand je fais un film, je le fais selon ma vision du monde, explique Brešan. Si l'Église trouvait important de faire une comédie sur un prêtre qui perce des trous dans des préservatifs, ce serait vraiment absurde, mais tout est possible dans ce pays".

The Priest's Children, dont le budget de 1,2 million d'euros a été réuni par Interfilm (qui a récemment porté sur les écrans Sonja and the Bull et obtenu d'excellents résultats au box-office), est également interprété par Jadranka Djokić et Marija Škaričić. 

(Traduit de l'anglais)

EPI Distribution
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss