La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BERLINALE 2013 Forum/Grèce

email print share on facebook share on twitter share on google+

Une vie à l'écran pour The Eternal Return of Antonis Paraskevas

par 

- Ce premier film d'Elina Psykou primé à Karlovy Vary à l'état de projet vient de faire son avant-première mondiale au Forum de Berlin

Une vie à l'écran pour The Eternal Return of Antonis Paraskevas

The Eternal Return of Antonis Paraskevas [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Elina Psykou
festival scope
fiche film
]
, qui est le premier long métrage d'Elina Psykou et a remporté l'année dernière le Prix du meilleur "Work in Progress" de Karlovy Vary (un prix qui s'accompagne de services pour une valeur de 10 000 euros donnés par Barrandov Studio), a été projeté en avant-première mondiale dans le cadre de la section Forum du Festival de Berlin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce titre, qui a bénéficié du nouveau système d'incitations fiscales grec, commence sur l'image d'une jeep qui parcourt une rue de la campagne hellène. Dans le coffre se cache un homme barbu, et on comprend d'emblée que ce voyage inconfortable est tout à fait volontaire.

L’homme est amené dans un hôtel élégant en pleine fermeture saisonnière : il a des vivres et des journaux. Un fois laissé seul, il amasse dans le hall des écrans de télévision.

On découvre quelques instants plus tard que cet étrange personnage est en réalité une des personnes les plus en vue de tout le pays : Antonis Paraskevas, présentateur de télévision ultra célèbre et populaire.

Les scènes qui suivent montrent la dépendance de Paraskevas à sa notoriété, et il est évident qu'il suit l'annonce à la télévision de sa disparition inopinée et l'anxiété collective quant à son destin avec une certaine satisfaction.

Le véritable motif de sa disparition est révélé au spectateur beaucoup plus tard, mais tout le séjour de Paraskevas dans l'hôtel abandonné, où il est seul et silencieux devant les moniteurs où parlent ses collègues, employeurs et amis, souligne combien sa vie entière se résume au petit écran.

Le film est clairement une réflexion ironique sur l'importance de l'image publique et la signification narcissique du terme "héros moderne", que Psykou semble représenter comme un amplificateur des tendances de la société voire des décisions politiques (dans les best of que les chaînes consacrent au présentateur disparu, un jeune Parasketas souhaite avec enthousiasme une bonne année 2001 à son public et salue l'entrée de la Grèce dans la zone euros).

Malgré quelques moment réussis (notamment la comédie musicale imaginaire mise en scène dans l'hôtel), le film ne réussit pas à présenter son récit éloquent et complexe avec la cohérence et la profondeur qu'il exigerait.


The Eternal Return of Antonis Paraskevas, financé par crowd funding grâce au portail.com, a été produit par Giorgos Karnavas pour Guanaco Film Production avec le soutien de Stefi S.A. et de la Hellenic Broadcasting Corporation. Les ventes internationales du film sont assurées par la société berlinoise m-appeal.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss