Mademoiselle Paradis (2017)
La mauvaise réputation (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Arrhythmia (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Scary Mother (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BOX OFFICE Slovaquie

email print share on facebook share on twitter share on google+

En 2014, le classement historique des films slovaques les plus populaires change

par 

- Le documentaire 38 a atteint la cinquième place dans le classement des films locaux les plus vus depuis l’indépendance du pays

En 2014, le classement historique des films slovaques les plus populaires change
Le documentaire 38 de Daniel Dangl et Lukas Zednikovic

L’année dernière, les distributeurs et exploitants slovaques ont enregistré une tendance positive : les entrées ont progressé de 11,5 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 4,11 millions, et les recettes ont augmenté de 10,4 % (20,7 millions d’euros au total) pour 248 films lancés sur les écrans (soit 19 de moins qu'en 2013). Les dix premières places du classement sont occupées en majorité par des productions américaines : le film d’animation Dragons 2 est en tête (avec plus de 170 000 spectateurs), suivi par le dernier épisode du Hobbit. À la sixième place, on trouve The Inheritance II de Robert Sedláček, qui est la suite de la comédie culte de Věra Chytilová. Les meilleurs résultats pour un premier week-end d'exploitation ont été enregistrés par Le Hobbit : la bataille des cinq armées, Hunger Games : la révolte et le documentaire slovaque 38, qui a également décroché la cinquième place du Top 10 2014.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce portrait posthume du joueur de hockey slovaque adulé (mort tragiquement en septembre 2011 en Russie) a donc été la production locale la plus vue en 2014 (avec 113 930 entrées), éclipsant le numéro un slovaque de 2013, The Candidate [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(80 234 entrées). Ce résultat a même modifié le classement historique des films slovaques les plus populaires depuis que le pays est un État indépendant : 38 s'est inscrit dans la liste, au cinquième rang derrière Soul at Peace (116 818 spectateurs en 2009). Le sommet du classement est toujours occupé par le drame historique Bathory [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Juraj Jakubisko (432 300 entrées en 2008). 

En 2014, le public slovaque a pu découvrir 22 productions nationales sur les écrans (sur 26 longs-métrages produits) : dix fictions (dont trois coproductions minoritaires) et 12 documentaires. 

Le conte de fées Láska na vlásku de Mariana Čengel Solčanská, inspiré du livre de Mark Twain Le prince et le pauvre, a également connu beaucoup de succès. Bien que le genre du conte de fées soit largement sous-représenté en Slovaquie (Thomas and the Falcon King remonte à 15 ans), Láska na vlásku a tout de même attiré 45 091 spectateurs – il est vrai que le choix d'y faire intervenir la jeune starlette de la pop Celeste Buckingham a probablement joué un rôle déterminant dans la stratégie marketing du film. Le portrait documentaire All My Children, sur un prêtre qui prête son soutien aux défavorisés, a enregistré 25 523 entrées. Pour finir, la coproduction minoritaire la plus vue de l'année est le drame sportif Fair Play [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(7 300 entrées). 

(Chiffres fournis par l’Union des distributeurs de la République slovaque et le magazine slovaque film.sk)

(Traduit de l'anglais)

Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss