Valley of Shadows (2017)
Corps et âme (2017)
The Line de Peter Bebjak
Seule la Terre (2017)
Absence of Closeness (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INSTITUTIONS Europe

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Parlement européen appelle à renforcer Europe Créative

par 

- Alors que se prépare son évaluation à mi-parcours, le Parlement recommande un renforcement et des aménagements du programme culturel européen

Le Parlement européen appelle à renforcer Europe Créative
Silvia Costa, en plénière ce 2 mars à Bruxelles (© European Union 2017 - Source : EP)

Réuni en plénière ce 2 mars à Bruxelles, le Parlement européen a plaidé en faveur d’une augmentation du budget du programme Europe Créative "pour qu’il soit à la hauteur des attentes des citoyens européens comme des ambitions de chaque sous-programme". Les députés se sont également prononcés en faveur de davantage de cohérence et de transparence, ainsi que d’un allègement de la bureaucratie.

"Le programme Europe Créative est aujourd’hui victime de son propre succès", déplore la député italienne Silvia Costa qui est à l’initiative de la résolution votée en plénière. Le manque de moyens budgétaires a pour corollaire des taux de sélection très sévères (16% pour les projets culturels, 32% pour les projets MEDIA) ; cela ne va pas sans créer beaucoup de frustration chez les créateurs et les opérateurs européens. "Il convient de faire preuve d’un degré élevé de transparence en cas de rejet d’un projet et de justifier rigoureusement cette décision, afin de ne pas compromettre l’acceptation du programme par des justifications confuses", estiment dès lors les députés. Ceux-ci défendent également, dans l’évaluation des projets, "un meilleur équilibre entre la composante artistique et créative et les aspects liés à la gestion et à l’innovation".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les eurodéputés réclament par ailleurs un allègement des procédures, par exemple en élargissant des mécanismes de subventions forfaitaires, en facilitant l’accès des petits projets au financement et en raccourcissant les délais de paiement. Dans le secteur MEDIA, ils appuient la modification du système automatique de points "afin de garantir une véritable égalité des conditions de concurrence" entre les projets, le renforcement du soutien au développement de projets, au doublage/sous-titrage et aux réseaux de salles de cinéma. Le système d’aide aux jeux vidéo devrait également être modifié afin de mieux coller aux spécificités du secteur. 

Se projetant à moyen terme, la résolution recommande enfin de maintenir le programme jusqu’à 2028, "englobant l’ensemble des secteurs de la culture et de la création", et de développer les coproductions "y compris en coopérant avec des institutions phares du secteur, comme par exemple Eurimages". 

Jugées "positives et constructives", ces recommandations ont été bien accueillies par le commissaire européen Carlos Moedas (Recherche et Innovation) : "elles seront prises en compte avec le plus grand soin dans l’évaluation à mi-parcours" attendue pour la fin de l’année. Quant aux contraintes budgétaires, "il est prévu d’augmenter les budgets d’ici 2020", a-t-il assuré.

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss