La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS Slovénie/Croatie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Playing Men : explorer la masculinité et la compétitivité

par 

- Matjaž Ivanišin passe des jeux d’hommes méditerranéens à plusieurs interprétations du mot “jouer”, dans ce film élu Documentaire slovène de l’année

Playing Men : explorer la masculinité et la compétitivité

Playing Men, de Matjaž Ivanišin, a remporté la semaine dernière le Vesna du meilleur documentaire au Festival du film slovène de Portorose (lire l’article), après l’avant-première mondiale du film au FID de Marseille. Le film surprend, tout au long des 60 minutes qu’il dure, par la manière dont il passe d’une forme documentaire à l’autre, ce qui fait rire mais aussi réfléchir.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dès le début, le film va droit au sujet annoncé dans le titre : le réalisateur nous montre un tournoi de lutte, en Turquie. À l’évocation de ce sport d’homme par excellence (nonobstant ses aspects homo-érotiques évidents) fait suite une présentation très théâtrale d’un sport sicilien par un prêtre catholique nigérian qui se tient debout sur un balcon, dans le village de Novara, une roue de maiorchino (un fromage sicilien à base de lait de brebis) dans les mains. On voit ensuite le laitage dévaler longuement les rues pavées jusqu’à ce qu’un obstacle n’arrête sa course, après quoi un autochtone nous raconte quelques anecdotes amusantes liées à ce jeu.

On passe ensuite au “morra”, un jeu qui se joue uniquement avec les mains et dont les règles sont difficiles à comprendre, d’autant qu’il en existe différentes variantes autour de la Méditerranée, ce qui n’empêche cependant pas de se régaler de ces scènes qui que soit le gagnant, tant cette discipline est cinématographique : deux par deux, les hommes brandissent leur main en l’air, avec un ou plusieurs doigts levés, tout en criant des nombres – une gestuelle toute italienne, bien que le jeu existe aussi dans les zones slovène et croate de l’Istrie.

Après une danse, et quelques autres sports (dont certains ne sont plus pratiqués mais font partie de la mémoire folklorique des locaux), le réalisateur décide de retourner la caméra sur lui-même, par le biais d'un dispositif très cocasse qui est trop surprenant et efficace pour qu’on en dévoile davantage. Il se met alors à explorer, à travers son expérience propre, un match de légende dans un sport spécifique mais universellement évocateur qui est particulièrement bien ancré dans les cultures de la zone adriatique, et méditerranéenne en général.

Playing Men est un documentaire qui enquête, de la manière joueuse qui sied au sujet, sur la mentalité et les traditions liées au mot “jouer” dans ses différentes acceptions, du sport à la musique en passant par la vie personnelle et les rôles qu’on y joue, mais aussi par le cinéma, le théâtre et le jeu au sens littéral du terme. Au moyen d’une structure dynamique qui surprend en se scindant en deux moitiés (qui correspondent à l’angle social puis personnel), à travers des références culturelles qui vont du local au mondial, le film réfléchit sur les expressions de la masculinité et les connotations qui s’y rapportent, qu’il ne manque pas de retourner sur elles-mêmes dès que possible, en changeant de contexte. La notion de compétitivité n’est jamais explicitement mentionnée, mais inévitablement, sa présence se fait toujours sentir à tous les niveaux de lecture du récit.

Playing Men a été coproduit par Nosorogi (Slovénie) et Restart (Croatie).

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss