Les Gardiennes (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
La Belle et la meute (2017)
L'Insulte (2017)
Makala (2017)
Winter Brothers (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDIECORK 2017

email print share on facebook share on twitter share on google+

Circles of the Sun : une odyssée sinistre en 2035

par 

- À IndieCork, Alan Lambert a présenté ce captivant long-métrage de SF, avec Yalda Shahidi, Dean Kavanagh et Jann Clavadetscher

Circles of the Sun : une odyssée sinistre en 2035

Circles of the Sun, le troisième film irlandais à faire son avant-première mondiale cette année au festival IndieCork, est le quatrième long-métrage écrit, réalisé, monté et produit par Alan Lambert. Le réalisateur et artiste établi à Dublin a déjà exploré le genre de la science-fiction dans ses dernières œuvres, Pushtar et The End of the Earth Is My Home. Après la projection, Lambert a parlé du film et répondu aux questions du public au Centre Blacknight (le 14 octobre).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Circles of the Sun, produit par la société irlandaise Metal Dragon et soutenu par FilmBase, a été tourné à Kaunas et Vilnius en Lithuanie, ainsi qu'à Moscou et à Ballincolling en Irlande, entre février 2016 et mars 2017. L'histoire du film se passe en 2035, à un moment où l'échiquier géopolitique a changé en profondeur et où le pouvoir économique du Vieux Continent se concentre dans les pays baltes, constamment en conflit avec la Fédération de Russie. L'état de guerre a conduit au démantèlement d'Internet et des technologies numériques, dont l'accès est strictement réservé aux forces de police pour le maintien de l'ordre. Dans ce contexte, Marcel (Dean Kavanagh), portraitiste judiciaire irlandais, et sa femme Julia (Yalda Shahidi), criminologue, se rendent dans un petit village pour une suivre une formation auprès de David (Jann Clavadetscher), photographe 3D qui répertorie les scènes de crime. David et Marcel, équipés d'appareils holographiques femtoseconde, vont découvrir ensemble un monde mystérieux de criminels invisibles et sans visages.

Ce quatrième film de Lambert mise davantage sur l'atmosphère et la singularité de la mise en scène que sur l'intrigue : la photographie du film est fascinante et déstabilisante, dominée par les teintes bleutées, le recours aux jeux de clairs-obscurs et d'ombres et les gros plans, l’insistance sur les détails et les transitions soigneusement montées. intenses. Le style unique du film, rehaussé par un paysage sonore habilement construit, crée une atmosphère immersive et suffocante qui perturbe et déroute le spectateur et l'invite à analyser chaque scène sous différents angles, afin d'en saisir toutes les interprétations. Les ruptures constantes du continuum espace-temps donnent l'impression d'une boucle sans fin qui avance lentement et accompagne le spectateur vers chaque nouveau chapitre de l'histoire.

Les trois acteurs principaux incarnent avec brio la poésie visuelle de Lambert : le dialogue est limité au strict minimum, pour laisser place aux actes et aux expressions du visage. L'expérience du réalisateur dans le champ des arts visuels prend ici toute son sens. Certaines scènes auraient certainement pu gagner en pouvoir évocateur avec un budget plus élevé, mais le résultat final reste plaisant et les fans de cinéma expérimental y trouveront leur compte.

On ne saurait manquer de souligner l’excellence de la bande sonore, qui n'est pas sans rappeler l'œuvre musicale de Vangelis, réarrangée de manière très originale et agrémentée de touches ethniques ou traditionnelles.

Avec sa narration non-linéaire, ses dialogues minimalistes et sa richesse en métaphores visuelles, Circles of the Sun se présente comme une expérience, et en effet, le film parvient à secouer le spectateur par ses images puissantes et ce qu’elles évoquent.

Le producteur Metal Dragon se charge également de la distribution du film dans les salles et les festivals.

(Traduit de l'anglais par Romain Colasseau)

Lire aussi

EFA
Bridging_the_dragon_Home
ArteKino
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss