email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

DE ROUILLE ET D’OS

de Jacques Audiard

synopsis

Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau. Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions. Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.

titre international : Rust & Bone
titre original : De rouille et d’os
pays : France
vente à l' étranger : Celluloid Dreams
année : 2012
genre : fiction
réalisation : Jacques Audiard
durée : 120'
date de sortie : BE 17/05/2012, FR 17/05/2012, NL 14/06/2012, IS 04/10/2012, IT 04/10/2012, IE 02/11/2012, UK 02/11/2012, FI 16/11/2012, GR 29/11/2012, ES 14/12/2012, SE 21/12/2012, DE 10/01/2013, NO 11/01/2013, PT 07/02/2013, DK 14/03/2013
scénario : Jacques Audiard, Thomas Bidegain
acteurs : Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Bouli Lanners, Céline Sallette, Corinne Masiero, Jean-Michel Correia, Mourad Frarema, Armand Verdure
directeur de la photo : Stéphane Fontaine
montage : Juliette Welfling
décors : Michel Barthélémy
costumes : Virginie Montel
musique : Alexandre Desplat
producteur : Jacques Audiard, Martine Cassinelli, Pascal Caucheteux
production : Why Not Productions, Page 114, France 3 Cinéma, Les Films du Fleuve
soutien : MEDIA Programme
distributeurs : UGC Distribution, Lumière, Bim Distribuzione, StudioCanal
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)