email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LES AVENTURES DE RABBI JACOB

de Gérard Oury

synopsis

Porté par une foule d'amis en délire, Rabbi Jacob s'envole de New-York en direction de Paris, où il n'est pas revenu depuis 30 ans... Victor Pivert, P.D.G. de son état, colérique, raciste et xénophobe, s'apprête à marier sa fille. Tandis qu'il fonce au volant de sa voiture, avec son chauffeur Salomon (dont il réalise, avec une stupéfaction horrifiée qu'il est juif), c'est l'accident! Abandonné par Salomon qu'il a chassé dans sa fureur, Pivert trouve refuge dans une usine de chewing-gum et se trouve nez à nez avec des individus patibulaires commandés par un certain Farez, lesquels séquestrent - après l'avoir enlevé à Saint-Germain des Prés - un leader révolutionnaire de leur pays, Slimane. Celui-ci parvient à s'enfuir avec Pivert. Poursuivis par Madame Pivert, qui croit son mari en pleine escapade amoureuse, par le commissaire Andréani qui prend Pivert pour un criminel dangereux, et par Farez et ses hommes, Pivert et Slimane trouvent refuge à Orly, où ils "empruntent" la tenue vestimentaire d'un groupe de rabbins de New-York. Pris pour le rabbi Jacob, Pivert, accompagné de Slimane, est amené triomphalement dans un monde amical mais inconnu, où il va multiplier les gaffes, tandis que le vrai rabbi Jacob se voit arrêté par la police, enlevé par Farez, sans rien comprendre à son aventure. En fin de compte, Pivert arrivera à temps pour le mariage de sa fille, laquelle, plantant là son fiancé zozotant, choisira de s'envoler avec le beau Slimane nommé, entre temps, Président de la République de son pays, à la suite d'une révolution réussie...

titre international : The Mad Adventures of Rabbi Jacob
titre original : Les aventures de Rabbi Jacob
pays : France, Italie
année : 1973
genre : fiction
réalisation : Gérard Oury
durée : 100'
scénario : Gérard Oury, Danièle Thompson, Josy Eisenberg, Roberto De Leonardis
acteurs : Louis de Funès, Miou-Miou, Suzy Delair
directeur de la photo : Henri Decaë
montage : Albert Jurgenson
décors : Théobald Meurisse
producteur : Gérard Beytout, Bertrand Javal
producteur délégué : Michel Zemer
producteur associé : Jacques Plante
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Privacy Policy