email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

AS FAR AS I CAN WALK

de Stefan Arsenijević

synopsis

Strahinya et sa femme, Ababuo, tous deux âgés de 28 ans, quittent le Ghana au début de la crise des migrants. Ils parviennent à rejoindre l'Allemagne mais sont finalement expulsés vers Belgrade, en Serbie. Strahinya fait de son mieux pour obtenir le droit d'asile. Sa femme, Ababuo, veut devenir actrice à Londres, elle est donc insatisfaite de son existence. Une nuit, un nouveau groupe de réfugiés syriens arrive en route vers l'Europe occidentale. L'un d'eux est Ali, un activiste charismatique de gauche. Ababuo se moque d'abord de lui, mais le lendemain, elle quitte la Serbie avec lui, sans explication. Ainsi, Strahinya se lance sur la route migratoire des Balkans pour des raisons complètement différentes de celles des autres : par amour.

titre international : As Far as I Can Walk
titre original : Strahinja Banovic
pays : Serbie, France, Luxembourg, Bulgarie, Lituanie
vente à l' étranger : Soul Food
année : 2021
genre : fiction
réalisation : Stefan Arsenijević
durée : 92'
scénario : Stefan Arsenijević, Bojan Vuletić, Nicolas Ducray
acteurs : Ibrahim Koma, Nancy Mensah- Offei, Maxim Khalil, Rami Farah, Nebojsa Dugalic
directeur de la photo : Jelena Stanković
montage : Vanja Kovačević
décors : Zorana Petrov
costumes : Carine Ceglarski
musique : Martynas Bialobzeskis
producteur : Miroslav Mogorovich
coproducteur : Gilles Chanial, Boris Chouchkov, Kestutis Drazdauskas, Myrina Mané, Alice Ormières
producteur délégué : Stefan Mladenovic
production : Art&Popcorn, Surprise Alley, Les Films Fauves, Chouchkov Brothers, Artbox
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Privacy Policy