email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

WALKING TOO FAST

de Radim Spacek

synopsis

Tchécoslovaquie, 1982. Le régime totalitaire sévit, interminable et impérissable. Antonín, membre de la police secrète, nerveux, tyrannique et peut-être même psychopathe sur les bords, est animé d’une colère et d’une détresse enfouies. Lassé, il lance alors ses démons à la poursuite d’une cible pourtant précise mais qui se trouve être inaccessible : une jeune femme nommée Klára. Ce n’est pas l’amour, ni la passion qui le pousse à agir de la sorte, mais un désir brûlant de l’illusion d’une évasion, un désir de s’échapper des griffes de la tristesse et de l’ennui. La tentative absurde d’Antonín de conquérir Klára l’oppose non seulement aux ennemis connus du régime mais également à ses propres personnes de confiance et au système lui-même. Lorsqu’il enfreint les règles de l’organisation qu’il sert, son geste n’est pas considéré comme un geste civique ni même politique. C’est une rébellion, une rébellion purement personnelle et complètement violente.

titre international : Walking Too Fast
titre original : Pouta
pays : République tchèque, Slovaquie, Pologne
vente à l' étranger : Bionaut Films
année : 2009
genre : fiction
réalisation : Radim Spacek
durée : 95'
date de sortie : CZ 04/02/2010
scénario : Ondrej Stindl
acteurs : Martin Finger, Lukás Latinák, Ondřej Malý, Jitka Prosperi, Luboš Veselý
directeur de la photo : Jaromír Kacer
producteur : Vratislav Šlajer
production : Bionaut Films, Czech Television, ALEF Film & Media Group, Pleograf
soutien : Czech State Fund for the Support and Development of Czech Cinematography
distributeurs : Bontonfilm
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)