email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Alessandro Raja • Festival Scope

Visionner en ligne la programmation des festivals

par 

Alessandro Raja • Festival Scope

Pouvoir regarder un film sur son ordinateur au moment même où il est présenté à un festival facilite vraiment la vie aux professionnels qui n'ont pas les moyens de voyager partout dans le monde. C'est aussi une superbe occasion pour un film d'avoir une vaste promotion et pour les festivals d'avoir une plus grande visibilité. Voilà ce que propose Festival Scope, plateforme novatrice lancée par trois professionnels du cinéma basés à Paris : Alessandro Raja, Mathilde Henrot et Lucie Kalmar.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les titres les plus récents qui sont devenus disponibles sur Festival Scope figurent les vainqueurs de la section Horizons de la dernière Mostra de Venise, Summer of Goliath de Nicolas Pereda et le moyen-métrage Out de Roee Rosen, ainsi que Littlerock de Mike Ott (mention spéciale du jury au Festival Nouveau Cinéma de Montréal), Marimbas From Hell de Julio Hernández, Useful Life de Federico Veiroj et Lucia de Niles Attalah (Festival de Valdivia), Tilva Rosh de Nikola Ležaić (Festival de Sarajevo), Mundane History d'Anocha Suwichakornpong (ERA New Horizons), Dooman River de Zhang Lu (Paris Cinéma), From Life Onwards) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gianfrancesco Lazotti (Festival de Taormina), Foreign Parts de Véréna Paravel & J.P. Sniadecki (prix du meilleur premier film à Locarno) et Sunny Days de Nariman Turebayev (vainqueur des Prix Open Doors).

À ce jour, le groupe de festivals partenaires de Festival Scope comprend également Melbourne, la Viennale, Gijón, Goa Film Bazaar, Goteborg, le festival CPH Pix de Copenhague, Istanbul, Indielisboa, Sofia, le Festival de Transylvanie, le Galway Film Fleadh, Filmfest Hambourg et Jeonju. D'autres festivals-partenaires seront annoncés ces prochaines semaines.

Cineuropa : Festival Scope n'est pas un système ouvert pour voir les films en ligne mais un dispositif qui s'adresse aux festivals et aux professionnels qui s'y rendent. Quel est l'objectif de ce service ?
Alessandro Raja : Festival Scope est une nouvelle plateforme Internet par et pour les professionnels du cinéma permettant de visionner en ligne la programmation des festivals-partenaires dans le monde.
L'objectif du service est de créer un cercle vertueux dans l'industrie du cinéma, pour permettre à certains films de sortir de leur pays et trouver plus de visibilité auprès des distributeurs, critiques de cinéma, programmateurs de festivals, programmateurs TV… et donc en dernier lieu de trouver un public plus large ! Festival Scope revendique sa volonté de défendre un cinéma de qualité et de promouvoir ses auteurs à travers un service innovant.

Comment cela marche-t-il ? Avez-vous résolu tous les problèmes techniques liés à la vitesse des connections et à la sécurité des données ?
Nous avons mis et continuons à mettre en oeuvre tous les moyens possibles pour favoriser un visionnage agréable et sécurisé. L'abonné peut aussi bien regarder le film sur son ordinateur que connecter son ordinateur à son projecteur ou à sa télévision pour voir le film sur un plus grand écran.
La qualité de streaming que nous avons développé le permet. De plus, nous avons développé un système qui s'adapte à la connexion Internet de l'abonné pour que la diffusion du film soit toujours fluide.
Concernant la sécurité, les professionnels peuvent s'inscrire en écrivant à join@festivalscope.com et ils n'auront accès aux films qu'après que leur inscription ait été validée par nous.
Chaque utilisateur a un code personnel (associé à l'email professionnel) et ne pourra visionner chaque film qu’une seule fois, ce afin de décourager l'éventuelle tentation de donner ses codes d'accès à des à d'autres personnes. Il pourra quand même reprendre la lecture interrompue d'un film et redémarrer à la même scène lors de sessions ultérieures.

Quels sont les avantages de ce système pour les différents professionnels ?
L'idée est que tout le monde soit gagnant : les festivals bénéficient d'une présence pendant toute l'année et aident les films qui ont été sélectionnés à obtenir une visibilité plus importante dans le monde entier. Les ayants droits profitent d'une promotion gratuite des films, d'économies et d'une meilleure sécurité par rapport à l'envoi des screeners. Ils obtiennent aussi des rapports de visionnage détaillés et en temps réel. Enfin, tous les professionnels apprécient la possibilité de voir plus de films, plus facilement, de trouver les informations sur les films de manière plus efficace avec la possibilité de rentrer directement en contact avec les ayants droits des films...

Naturellement, vous avez des accords directs avec les détenteurs des droits des films ?
Festival Scope définit un accord avec les ayants droits (société de ventes internationales ou producteurs) de chaque film et s'adapte à leur stratégie: les films restent en ligne pour une période plus ou moins longue et certains pays peuvent être exclus au besoin. Nous travaillons en étroite collaboration pour mettre en valeur les films de la meilleure manière possible.

Qui finance Festival Scope et combien le service coûte-t-il ?
En ce moment, le service est gratuit pour tous les professionnels. Dans un deuxième temps, les professionnels paieront un abonnement personnel annuel, un peu comme pour une accréditation à un festival... Précisons que Festival Scope est un projet complètement indépendant, mis en oeuvre par des cinéphiles ayant une expérience réelle de la distribution internationale. Nous avons reçu le soutien du réseau RIAM (Recherche et innovation en audiovisuel et multimédia), fonds cofinancé par le CNC et Oséo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy