email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Paolo Sorrentino & Sean Penn • Réalisateur/Acteur

Europe et Etats-Unis unis par le talent

par 

- Le cinéaste italien et la star américaine ont uni leurs talents pour nous livrer This Must Be The Place

Paolo Sorrentino & Sean Penn • Réalisateur/Acteur

Salle de conférence de presse bondée au Festival de Cannes pour le cinéaste italien Paolo Sorrentino et la star américaine Sean Penn, réalisateur et acteur principal de This Must Be the Place [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paolo Sorrentino
fiche film
]
, présenté en compétition. Morceaux choisis.

La rumeur dit que This Must Be the Place est né de votre rencontre en 2008 à Cannes
Sean Penn: Effectivement, nous nous sommes rencontrés lors de la soirée après la remise des prix. Et pendant la photo avec le jury et les primés, j’ai dit à Paolo : quand vous voulez, où vous voulez et avec votre prochain script. Un an après, il m’a téléphoné et il m’a envoyé ce merveilleux scénario. J’ai dit oui tout de suite.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

D’où est venue l’idée du film ?
Paolo Sorrentino : D’abord de l’histoire d’un criminel nazi qui a titillé ma curiosité. Ensuite, j’ai voulu créer le personnage d’un homme de 50 ans, qui est encore comme un enfant et qui a été une rock-star. Le film est la rencontre de ces deux idées.

Cheyenne, la rock star de This Must Be the Place est-elle une caricature dans la lignée du personnage principal de Il divo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicola Giuliano
interview : Paolo Sorrentino
interview : Philippe Desandre
fiche film
]
?

Paolo Sorrentino : Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de liens entre les deux films, en tous cas pas sur le plan de la caricature. Ce sont tout les deux des personnages atypiques, non consensuels, mais bien réels. Cheyenne pourrait très bien exister et beaucoup de stars du rock lui ressemblent. Ce qui m’intéresse au cinéma, c’est la possibilité de parler de personnages qui ont quelque chose d’exceptionnel.

Comment avez-vous construit le personnage de Cheyenne ?
Sean Penn : nous avons discuté longtemps avec Paolo des différences liées à la dépression et en particulier son impact sur le physique. Paolo avait des idées visuelles très claires sur le personnage. C’est un plaisir rare de travailler avec un réalisateur comme lui car il a une vision. Selon moi, c’est l’un des plus grands metteurs en scène de notre époque et il va continuer pendant longtemps à créer de manière originale. C’est un réalisateur très inspirant pour un acteur.

Selon vous, qu’incarne maintenant le rock ‘n’ roll ?
Sean Penn : Le rock est une sorte de maladie d’une société de politesse. L’histoire du film est une poursuite pour sortir de la dépression, ce qu’a toujours été le rock.

Pourquoi avoir pour la première fois partagé l’écriture du scénario
Paolo Sorrentino : Je connais Umberto Contarello depuis longtemps et ce film était l’occasion parfaite pour travailler ensemble car nous aimons tous les deux les Etats-Unis et les voyages.

Comment avez-vous travaillé sur la sublime photographie du film ?
Paolo Sorrentino : Aux Etats-Unis, pays du cinéma par excellence, cela a été extrêmement facile de traiter la photographie de l’espace. C’était passionnant de tourner dans un monde nouveau. Car même le cinéma peut parfois nous ennuyer. Pour moi, réaliser ce film a été comme faire un premier film.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.