email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

EMERGING PRODUCERS 2019

Kristof Bilsen • Producteur, Limerick Films

"Les gens vont continuer de vouloir partager des expériences au cinéma"

par 

- Entretien avec Kristof Bilsen, producteur au sein de la société belge Limerick Films, sélectionné pour le programme Emerging Producers 2019

Kristof Bilsen • Producteur, Limerick Films

Entretien avec Kristof Bilsen, producteur au sein de la société belge Limerick Films, sélectionné pour le programme Emerging Producers 2019.

Pourquoi produisez-vous des documentaires ? Considérez-vous le film documentaire comme un instrument de transformation sociale et politique ?
Kristof Bilsen :
J’ai commencé à produire et à réaliser des documentaires parce que cela me pousse à réfléchir davantage sur un élément en particulier du monde complexe dans lequel nous vivons, à explorer les contradictions, les diverses sensibilités et les différents points de vue sur chaque histoire. Les documentaires ont la capacité de permettre aux spectateurs de réfléchir et de repenser à nouveau leurs idées et a priori, et il arrive même qu’ils suscitent des changements. Je préfère toutefois les considérer comme des outils servant à faire un état des lieux. Ils peuvent pousser les gens à changer le monde en tant que catalyseurs d'empathie, de compassion et de curiosité. Et puis bien sûr, ils nous permettent de découvrir d'autres façons de voir le monde dans lequel nous vivons.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quelles qualités doit avoir un producteur de documentaires ?
Le paysage actuel du financement et de la distribution étant en constante évolution, la notion de producteur créatif doit réellement inclure cet élément de créativité, à tous les niveaux. Dès le début, quand naissent des idées qui pourraient être transformées en films, ensuite pour passer à la réalisation, puis pour toucher le public de la manière la plus stimulante possible. Rien ne doit être tenu pour acquis : tout pays où la production se porte bien peut facilement devenir un pays qui ne produit plus ou presque plus. C’est pourquoi je pense que les collaborations sont indispensables et que la confiance est de rigueur. En outre, la censure existe presque partout maintenant. Donc pour les producteurs comme pour les réalisateurs, il est nécessaire d’être courageux, réaliste, rêveur et extrêmement patient.

Quel est, selon vous, l’avenir de la distribution de films documentaires?
La distribution en salle, la (S)VOD en ligne, la vidéo épisodique et la réalité virtuelle (360 °, etc.) auront tous leur place dans le domaine de la narration. Ils vont de pair. Je ne pense pas pour autant que les documentaires de cinéma ont fait leur temps, qu'ils sont en voie de disparition. Les gens vont continuer de vouloir partager des expériences au cinéma. L’émergence de cinémas communautaires et de salles de cinéma engagées témoigne d’un vif intérêt pour cette expérience commune qui est celle de voir des documentaires et d'en discuter ensemble. Les gens sont avides de disposer d'espaces sûrs pour voir des films et débattre de sujets qui les intéressent.

Quels sont les projets sur lesquels vous travaillez actuellement (y compris dans le domaine de la fiction et d’autres projets)?
Mother (en post-production) : ce film, qui sortira cette année, suit une femme, Pomm, qui travaille en Thaïlande avec des Européens atteints de la maladie d'Alzheimer tout en essayant de s’en sortir en tant que mère célibataire.
The Perfect Family (en développement) : c’est un film sur les personnes qui comblent les vides de nos vies sociales qui n’en finissent jamais, sur ceux qui sont heureux d’assumer les rôles que nous ne sommes pas en mesure de jouer.

----------

Emerging Producers est un programme de promotion et de formation qui rassemble des talents de la production dans le champ du documentaire européen. Ce programme est organisé et dirigé par le Festival international du documentaire Ji.hlava.

La date limite de dépôt des candidatures pour l’édition 2020 de Emerging Producers est le 15 mars, 2019. Cliquez ici.

(Traduit par Nevin Dogan)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.