email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Björn Hlynur Haraldsson • Acteur

Shooting Star 2006 - Islande

par 

Björn Hlynur Haraldsson • Acteur

Björn Hlynur Haraldsson, né à Reykjavik, s'est diplômé dans la section arts dramatiques de l'Académie des Arts islandaise en 2001. La même année, il co-fondait Vesturport, troupe de théâtre la plus novatrice d'Islande. Avec cette troupe, Haraldsson a monté Romeo & Juliet, qui a été présentée à Reykjavik et Londres et a remporté deux Prix du théâtre islandais. L'année dernière, il a rejoint une troupe internationale qui compte dans ses rangs Gael Garcia Bernal pour monter Blood Wedding au théâtre Almeida de Londres.
Mais le grand amour de Haraldsson reste le cinéma. Il a pour l'instant à son actif trois films islandais: Reykjavik Guesthouse: Rent A Bike d'Unnur Ösp Stefánsdóttir et Björn Thors, Cold Light de Hilmar Oddsson et Eleven Men Out, satyre sociale de Robert Douglas qui a sélectionnée pour la section Panorama de Berlin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cineuropa: Avez-vous toujours voulu être acteur?
Björn Hlynur Haraldsson: Il était en quelque sorte écrit que je jouerais la comédie. Dès l'école, mes professeurs m'ont orienté vers une école de théâtre. C'était, depuis un certain temps, mon rève caché et bien sûr, je n'ai dit à aucun de mes amis que je passais des auditions. Je n'ai pas été élevé dans une famille d'acteurs.

Votre carrière d'acteur de cinéma ne fait que commencer mais votre expérience de la scène est très riche et continue de s'accroître sur les scènes d'Islande et d'ailleurs, ce qui prend du temps. Allez-vous maintenir cet équilibre entre les deux ou pensez-vous que c'est le cinéma va l'emporter?
Je n'ai pas du tout grandi sur scène. Le cinéma m'a toujours plus plu, mais en Islande, où très peu de films sont produits chaque année, je n'ai pas bien le choix. Le théâtre se porte en revanche très bien, c'est pourquoi je m'y suis consacré jusqu'à présent. Il n'en reste pas moins que mon ambition est du côté du cinéma.

Pouvez-vous décrire votre rôle dans Eleven Men Out de Robert Douglas, film choisi pour la section Panorama de Berlin. Qu'est-ce qui vous a plu dans ce rôle de footballeur professionel qui revèle son homosexualité à sa famille et son équipe...
Le film, l'histoire et les personnages sont très islandais. C'est un trait de Robert Douglas. Il fait des films en islandais qui parlent des Islandais avec un humour islandais. C'était ce qui m'attirait le plus quand j'ai lu le script.

Que pensez-vous de votre nomination comme Shooting Star 2006 pour l'Islande?
Shooting Stars est une belle opportunité. Je n'attends rien de plus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy