email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Jérôme Paillard • Directeur dél. du Marché, Cannes

Le Marché voit la vie en rose et bientôt en vert

par 

Jérôme Paillard • Directeur dél. du Marché, Cannes

Cineuropa : Quel bilan pouvez-vous tirer sur cette nouvelle édition du Marché du Film?
Jerôme Paillard : Nous pouvons confirmer la présence cette année de 10 481 participants du monde entier et une augmentation globale d’environ 4%. Les USA ont connu une participation plus forte que d’habitude, avec 6% en plus contre environ 2% d’une année sur l’autre. Mais la croissance la plus importante a été enregistrée en Amérique Latine (+25%) grâce à une meilleure situation économique au Brésil et en Argentine, et à une politique plus soutenue d’aide au cinéma au Chili ou en Colombie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Et au niveau des pays européens, quelles sont les tendances?
Les anciens pays de l’Est ont de plus en plus de films, notamment l’Estonie, la Lituanie ou la Macédoine. Cela correspond encore à la mise en place de mécanismes de soutien qui stimulent la production locale.

Etes-vous satisfait de cette édition du Producers’ Network?
Nous avons voulu limiter le nombre de participants à 560 pour garder une taille qui permette la convivialité. Mais nous avons observé une satisfaction accrue des participants, notamment au niveau qualitatif des producteurs.

En plus des petits déjeuners et des Happy Hours, nous avons rajouté d’autres opportunités de rencontres: les speed dating, rendez-vous rapides de professionels de continents différents auxquels ont participé 80 producteurs. Nous avons organisé des rencontres pour producteurs francophones et internationaux, mais l’an prochain nous viserons aussi les professionnels hispanophones.

Vous avez introduit des projections à partir du premier mercredi après-midi, cela a-t-il porté ses fruits?
Nous avions déjà des projections le mercredi après-midi, mais nous avons en effet reçu beaucoup de demandes pour la journée entière du mercredi car les acheteurs arrivent souvent le lundi ou le mardi et le mercredi est souvent plus calme sans les projections des films en compétition (à part le soir). Le bilan a été très positif puisque Presque toutes les projections au marché étaient pleines et les vendeurs étaient ravis.

La celebration du 60e anniversaire du festival a-t-elle perturbé le marché?
Nous avions des craintes au niveau des transports, or la circulation a été très fluide et en fin de compte, tout le monde a pu profité de l’ambiance agréable autour de cette année exceptionnelle et du beau temps. C’était absolument idéal.

Quelles autres changements comptez-vous apporter en 2008?
Nous allons nous réunir mardi 29 mai et faire le tour des modifications ou améliorations à apporter. Nous avons notamment l’idée de lancer une campagne de retraitement du papier. Toujours au niveau des serv ices aux professionnels, la banque de données sur internet Cinando va continuer à évoluer et nous allons bientôt annoncer quelles seront ces ameliorations.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.