email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Zsolt Nagy

Shooting Star 2008 - Hongrie

par 

Zsolt Nagy

Agé de 31 ans, Zsolt Nagy qui a été révélé par un second rôle dans Control de Nimród Antal s’est imposé récemment en tête d’affiche de Nosedive [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Erik Novák et figure en bonne place au casting de Kaméleon, le prochain film de Krisztina Goda. Il a également joué notamment dans La vie nouvelle du Français Philippe Grandrieux et participé à Black Brush de Roland Vranik ou encore à Szezon et Overnight [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Ferenc Török.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Cineuropa: Pourquoi vous êtes vous lancé dans une carrière d’acteur ?
Zsolt Nagy: A 17 ans, je faisais du théâtre et mes amis m’ont encouragé dans cette voie. Je suis entré à la Hungarian Academy of Drama and Film avant de rejoindre la troupe du Chalk Circle Theatre dirigée par Árpád Schilling. Et je n’avais quasiment jamais joué pour le cinéma quand Philippe Grandrieux m’a repéré sur scène à Paris. Je me suis retrouvé en train d’essayer des vêtements chez Chanel sans vraiment comprendre ce qui m’arrivait.

Comment choisissez-vous et préparez-vous vos rôles ?
Le défi, le courage et la réflexion sont déterminants. Je ne cherche pas à me métamorphoser. J’essaye de me concentrer au maximum sur les mouvements et les gestes du personnage, je l’imagine dans son quotidien avec toutes ses pensées. C’est plus une immersion qu’une préparation.

Avez-vous des modèles professionnels ?
Parmi mes acteurs préférés figurent Isabelle Huppert ou encore les comédiens des films de Tarkovski, mais je suis aussi influencé par des musiciens comme Glenn Gould par exemple.

Vous avez tourné pour plusieurs réalisateurs de la nouvelle génération hongroise. Voyez-vous un lien entre eux ?
Je ne peux pas juger ma propre génération puisque nous changeons en permanence. Mais grâce au ciel, ces réalisateurs n’ont aucun point commun et sont des artistes autonomes et indépendants.

Que pensez-vous de votre nomination comme Shooting Star ?
C’est un jeu, mais je suis très heureux que le jury m’ait choisi, tout particulièrement pour Nosedive, un film pour lequel j’ai été obligé d’abandonner le projet d’interpréter Hamlet au théâtre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy