email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

Natasa Bucar • Distributeur

European Distributors: Up Next! - Slovénie

par 

Natasa Bucar • Distributeur

Le centre culturel et de congrès Cankarjev Dom est une institution publique qui organise une vaste gamme d'événements pour promouvoir le cinéma, notamment le plus gros festival international en Slovénie, le Festival international de Ljubljana. Natasa Bucar, chef des projets pour Cankarjev Dom, fera partie des dix distributeurs d'Europe de l'Est et d'Europe Centrale sélectionnés pour participer au forum "European Distributors: Up Next!" (qui se propose d'élargir la distribution de films européens non nationaux) lors du prochain Festival de San Sebastian.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

Cineuropa : Comment l'établissement Cankarjev Dom fonctionne-t-il dans son rôle de distributeur ?
Natasa Bucar : Nous nous occupons de distribution depuis quinze ans et distribuons 5 à 6 titres par an pour remplir le vide de bons films européens dans les salles slovènes. Nous choisissons nos films très soigneusement et donnons la priorité aux cinéastes européens établis et pas toujours très connus, mais aussi à des réalisateurs extra-européens.

Les derniers titres que nous avons distribués sont : Breakfast on Pluto [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Neil Jordan, Transylvania de Tony Gatlif, Factotum de Bent Hamer, Dark Horse [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Dagur Kari, 12h08 à l'est de Bucarest [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Corneliu Porumboiu
interview : Daniel Burlac
fiche film
]
de Corneliu Porumboiu, Nous, les vivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pernilla Sandström
interview : Roy Andersson
fiche film
]
de Roy Andersson, Lady Chatterley [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pascale Ferran, Persepolis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marc-Antoine Robert
interview : Marjane Satrapi, Vincent P…
fiche film
]
de Marjane Satrapi et This Is England [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Shane Meadows.

Que pensez-vous de la faible circulation du cinéma européen en Slovénie ? Que faire pour améliorer la situation ?
En plus de Cankarjev Dom, la Slovénie ne compte que quatre cinémas d'art et d'essai. Il en faut plus. Il nous faudrait aussi des réseaux de cinémas d'art et d'essai qui offrent une meilleure promotion à nos films. Et puis il nous faut un public. En Slovénie, comme partout en Europe, le nombre de spectateurs a considérablement chuté. Le public s'intéresse à un plus petit nombre de films ; les vingt premiers du classement s'arrogent près de la moitié du marché ici. Nous avons tout intérêt à distribuer nos films dans le plus de salles possibles. Le plan de distribution idéal, c'est de sortir le film dans notre cinéma puis, deux semaines plus tard, le projeter dans un autre cinéma de la capitale puis lui faire faire le tour du pays. Notre partenaire principal, le cinéma Kinodvor à Ljubljana, a fermé en avril. Heureusement, la Ville de Ljubljana a aidé à sa ré-ouverture en octobre, avec une équipe d'expérience et enthousiaste pour le faire fonctionner sous la direction de Nina Pece.

Qui soutient la distribution en Slovénie ?
Le ministère de la Culture et le Programme MEDIA à Bruxelles. Ces deux soutiens sont très appréciables ; ils permettent aux films d'auteurs de ne pas dépendre entièrement du marché. Pour ce qui est de soutenir les cinémas d'Europe en général, je pense que le réseau Europa Cinémas est indispensable. Ce qui est crucial, c'est de créer de l'espace pour les films européens de qualité.

Qu'espérez-vous du forum de San Sebastian ?
C'est important qu'il y ait un échange d'informations et d'expériences entre les distributeurs de notre région. Le forum de San Sebastian nous en donne la chance. Les distributeurs devraient coopérer et peut-être que nous devrions saisir l'occasion pour discuter d'une forme de coopération plus étroite, peut-être dans le sens d'une promotion globale des films avec sorties simultanées dans les différents pays d'Europe. Je suis également très curieuse de voir comment mes collègues travaillent avec les médias, comment ils font face aux nouveaux défis et aussi comment ils renforcent leur réseau de contacts afin de favoriser leurs ventes.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.