email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

NUMÉRIQUE Belgique

Hop, un bond en avant

par 

- C'est le film belge, à cent pour cent numérique, qui ouvrira le 8 octobre prochain le Festival International de Flandre

Hop, un bond en avant

Hop le premier film belge entièrement tourné en numérique, inaugurera la 29e édition du Festival International du Film de Flandre, à Gand di 8 au 19 octobre. Celui-ci servira aussi de base à l’analyse des différents aspects liés à l’enregistrement numérique de films lors d’un Digiforum organisé par le Festival.
Ce premier long métrage du réalisateur belge Dominique Standaert, déjà assistant réalisateur sur des films comme Toto le héros de Jaco van Dormael ou Combat de fauves (Benoît Lamy), raconte l’histoire d’un jeune Burundais qui défie l’administration publique pour retrouver son père expulsé du pays. Le réalisateur, qui a tourné dans les deux langues officielles (français et flamand), explique avoir délibérément opté pour un ton léger, féerique et humoristique qui contraste avec le sérieux de la thématique. Il est aidé par les acteurs Jan Decleir et Antje De Boeck, ainsi que la star du football belge Emile M’Penza, qui fait ici ses débuts au cinéma.
L’ouvre, qui est une production des sociétés belge Sokan, Signature et Executive Productions, a bénéficié du soutien de la Communauté flamande et de la Communauté française, des fonds Wallimage et Promimage, de la Loterie nationale, et des chaînes de télévision RTBF, VRT et Canal+. Hop sera dans les salles dès la fin du Festival distribué par Paradiso Filmed Entertainment.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie
(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy