email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Italie

Emprisonnement au festival GLBT de Turin

par 

Emprisonnement au festival GLBT de Turin

La 24ème édition du Festival GLBT de Turin s'achève demain avec la projection du film espagnol Mentiras y gordas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Alfonso Albacete et David Menkes. C'est un autre titre ibérique, Fuera de carta [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Nacho Velilla, qui a fait l'ouverture, le 23 avril.

L'emprisonnement, littéral ou symbolique, était au coeur de nombre des films en lice, comme le titre argentin Lion’s Den de Pablo Trapero et le film philippin The Inmate, situés principalement derrière les barreaux. El patio de mi cárcel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, premier film de l'Espagnol Belén Macías, présenté en compétition, se passe également dans une prison, où une nouvelle gardienne (Candela Pena) essaie de convaincre les détenues de monter une pièce de théâtre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce film est bien servi par l'énergie de l'actrice Veronica Echegui, dont le personnage, Isabel, fait un retour triomphal en prison après l'échec d'un cambriolage. Il faut cependant souligner que Macías, qui a fait ses débuts à la télévision, a truffé son film d'un peu trop de clichés pour qu'il puisse s'exprimer pleinement.

Sans se situer en prison, Élève libre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques-Henri Bronckart
interview : Joachim Lafosse
fiche film
]
de Joachim Lafosse, un des challengers de la compétition turinoise, parle aussi de barrières et frontières. Il explore les limites de l'acceptable à travers la commune situation d'élève et mentor.

L'Allemagne est représentée par le film allemand Light Gradient [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, au départ plein des possibilités et des libertés manquantes dans la plupart des autres titres en compétition. Cependant, au fil du film, le réalisateur Jan Krüger place ses deux personnages libres comme l'air dans une situation qui prend d'abord des allures de vieux cliché puis changement complètement de direction.

On peut aussi citer parmi les candidats les coproductions européennes Serbis de Brillante Mendoza et Soundless Wind Chime de Kit Hung.

La cérémonie de remise des prix aura lieu demain.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy