email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Belgique

Holy Money: un OVNI belge en Italie

par 

Holy Money: un OVNI belge en Italie

Le Brussels Film Festival était l'occasion de découvrir hier soir un petit OVNI du cinéma belge. Production ni wallone, ni flamande, ni bruxelloise, Holy Money parle anglais, ne compte pas un acteur belge, et se déroule en Italie.

Holy Money est le premier long métrage de Maxime Alexandre, chef opérateur réputé qui a fait ses armes aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis. Mais Holy Money, c'est aussi le rêve un peu fou de deux hommes que rien ne prédestinait à la production. Il y a quelques paires d'années, Gauthier Broze, alors avocat, et Benedikt Van der Vorst, notaire, découvre le roman de Tonino Benacquista La Comedia des Ratés. Séduits par le récit, ils se mettent à caresser l'idée d'en faire un film, et achètent les droits chez Gallimard. Conscients de leur manque d'expérience, ils commencent par monter une société intermédiaire de Tax Shelter (Movie Stream), qui leur permet d'approcher la réalité du terrain. Ils participent à des projets aussi divers que Aaltra de Benoît Delépine et Gustave Kerven ou Miss Montigny [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Miel van Hoogenbemt. Forts de ces nouvelles connaissances, ils créent StarLighter, et se mettent à la recherche d'une scénariste, de coproducteurs, et enfin du réalisateur.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Holy Money est un film hybride, jonglant avec les genres, un pur divertissement sur fond de religion et de mafia, dans un village pittoresque du fin fond de l'Italie. A l'image du film, le casting se distingue par son éclectisme, réunissant des acteurs italiens (Valeria Solarino) mais aussi américain (Ben Gazzara, Aaron Stanford), anglais (Suzanne Bertish), portugais (Joaquim de Almeida) ou tchèque (Karel Roden). Le film, d'un budget de 7.5 millions d'euros, a été financé à moitié par le Tax Shelter, à moitié par des investisseurs privés. Il est distribué par Kinepolis Film Distribution, et devrait sortir fin août ou début septembre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.