email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

KARLOVY VARY 2009 Pologne

Piggies vient affronter le public de Karlovy Vary

par 

Piggies vient affronter le public de Karlovy Vary

Aujourd'hui, le Festival de Karlovy Vary présente l'avant-première mondiale très attendue de Piggies [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Robert Glinski (Hi, Tereska), tableau dérangeant du monde de la prostitution enfantine qui promet d'émouvoir le public par son approche candide d'un problème croissant dans la Pologne d'aujourd'hui.

Glinski a lui-même développé le scénario à partir d'un texte original de Joanna Didik, qui a grandi dans une petite ville comme celle que l'ont voit dans le film et connu des petits garçons et filles qui se sont prostitués pour de l'argent ou d'autres denrées – enfants que l'argot polonais qualifie de swinki (soit petits cochons ou "piggies" en anglais).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les sondages montrent que 50% des adolescents polonais ne trouvent pas la prostitution un métier moins légitime que les autres emplois qu'ils peuvent exercer. "Ils n'y voient pas d'objection morale", souligne Glinski.

La plupart des jeunes acteurs du film sont des non-professionnels, y compris Filip Gabarcz, qui incarne le personnage principal. Glinski n'a pas révélé précisément le sujet du film avant que sa troupe d'acteurs soit au complet : "J'avais du mal à le raconter tel quel. J'ai essayé de leur expliquer le contexte social...etc., mais ils ont compris dès le départ de quoi il s'agissait et n'y ont pas vu de problème".

Le film nous met légèrement du côté des jeunes personnages et condamne comme il se doit les adultes, que Glinski décrits comme faibles, apathiques et aveugles aux problèmes qui les entourent. Même l'Église catholique, pilier de la société polonaise, est présentée comme une organisation divisée qui s'intéresse davantage aux festivals qu'aux maux des Polonais.

Piggies a été coproduit par Widark Film & Television et 42film, dont l'entente a été scellée lors de l'événement Connecting Cottbus. Tous les financements sont venus de l'Institut de cinéma polonais et Mitteldeutsche Medienfoerderung.

Glinski dit qu'il a reçu des invitations pour Cottbus, Gdynia, Haifa et Wiesbaden, mais que le film n'a pas encore trouvé de distributeur ni en Pologne, ni en Allemagne.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.