email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Royaume-Uni

La compétition se fait intense à Londres, avec de nouveaux prix

par 

Le 53ème Festival Times BFI de Londres (14-29 octobre) vient d'ajouter un prix du meilleur film et un prix du meilleur débutant britannique à ses prix existants, le Trophée Sutherland du meilleur premier long métrage et le Prix Grierson du meilleur long métrage documentaire. Deux personnes seront en outre nommées membres du BFI.

Le programme comprend 191 longs et 113 courts métrages, dont 15 présentés en avant-première mondiale, 23 en avant-première européenne et 146 en avant-première nationale. L'ouverture et la clôture seront assurées, respectivement, par la production britannique Fantastic Mr Fox de Wes Anderson et par Nowhere Boy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sam Taylor-Wood. Le grand Gala verra la projection de Bright Star [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jane Campion.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Parmi les titres les plus en vue du volet "Nouveau cinéma britannique", on peut citer 1 Day [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Penny Woolcock, Don’t Worry About Me de David Morrissey, Kicks [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lindy Heyman et London River [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Rachid Bouchareb.

La section "Cinéma sur la place" présentera 44 Inch Chest [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Malcolm Venville et Glorious 39 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Stephen Poliakoff (Royaume-Uni), ainsi que Enter the Void [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gaspar Noé et Barbe Bleue [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Catherine Breillat (France). Feront l'objet d'une soirée de gala les films français MICMACS [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Pierre Jeunet et Le Père de mes enfants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mia Hansen-Løve
fiche film
]
de Mia Hansen-Love.

Le festival proposera aussi son tout premier gala autour d'un film d'archives restaurée par le BFI, Underground d'Anthony Asquith, de même que des masterclasses avec Jacques Audiard et André Téchiné, dont les films Un Prophète [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques Audiard
interview : Jacques Audiard et Tahar R…
fiche film
]
et La Fille du train [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
sont également au programme. Il y aura en outre une discussion sur le thème "Maestri & Multiplex : état des lieux du cinéma italien", en association avec Film Italia.

Sandra Hebron, directrice artistique du festival, se dit "ravie que nous ayons un programme aussi bon et varié cette année, avec les nouvelles oeuvres de réalisateurs de renommée mondiale ainsi que des films réalisés par des nouveaux talents. Cela nous permet de mettre en vitrine la créativité et l'imagination des cinémas du monde entier".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy