email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Estonie

21 titres en compétition dans la section EurAsia du Festival Nuits Noires

par 

Le 13ème Festival Nuits Noires de Tallinn, en Estonie, qui est le plus grand festival de cinéma des pays baltes, commence jeudi 27 et se poursuivra jusqu'au 6 décembre. La compétition principale, EurAsia, présentera pas moins de 21 titres.

EurAsia est décrite par le sélectionneur du festival, Jaan Ruus, comme un panorama concentré des tendances de l'année à l'Est de l'UE, soit l'"extrême-orient de l'Occident". Les candidats comprennent les candidats aux Oscars pour la Pologne (The Reverse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agata Buzek - actrice
interview : Borys Lankosz
fiche film
]
), la Finlande (Letters to Father Jacob [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Israël (Ajami [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et le Kazakhstan (Kelin), ainsi que d'autres favoris des festivals, comme Moon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Royaume-Uni), Soudain le vide [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(France) et Brotherhood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview Nicolo Donato [IT]
interview : Nicolo Donato
fiche film
]
(Danemark).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Cette année, le jury d'EurAsia comprend l'acteur Rain Tolk (Estonie), le producteur Aleksandr Rodniansky (Russie), les réalisateurs André Gago (Portugal) et Pen-ek Ratanaruang (Thaïlande), le compositeur Xavier Capellas (Espagne), Francine Brücher de Swiss Films et l'actrice Anu Lamp (Estonie).

L'autre grande section du festival, la compétition réservée aux longs métrages baltes, proposera neuf titres, dont six représentant l'Estonie, comme le candidat aux Oscars December Heat, le documentaire primé Disco and Atomic War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et le film pour enfants Buratino, Son of Pinocchio.

Le programme comprend aussi deux titres lituaniens (Low Lights [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Ignas Mi_kinis et le candidat aux Oscars Vortex de Gytis Luk_as) et un film letton (The Hunt dAndis Miziss). Selon Tiina Lokk, la directrice du festival, choisir des films représentant ces pays n'a pas été chose facile, car la récession a eu un fort impact tant sur la quantité que la qualité des films proposés. "Et cela sera sans doute encore plus difficile l'année prochaine, car il n'y a tout simplement pas assez d'argent pour faire des films, même en Estonie", a-t-elle ajouté.

Le festival présentera aussi un gros plan spécial sur le cinéma portugais et une section nordique composée de 11 films récents. Parallèlement au festival, l'industrie pourra se retrouver dans le cadre de Baltic Event (29 novembre-2 décembre).

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy