email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

DISTRIBUTION Italie

Des films italiens au programme en 2010 (1)

par 

Des films italiens au programme en 2010 (1)

Les programmes des sociétés de distribution transalpines pour 2010 sont largement dominés par le cinéma national, a-t-on pu observer aux Journées professionnelles du cinéma de Sorrente, qui touchent à présent à leur fin. Parmi les films les plus attendus, on peut citer les dernières projets de Gabriele Muccino, Paolo Virzì, Stefano Incerti, Michele Placido, Pupi Avati et Michelangelo Frammartino.

L'Anec (association d'exploitants) se réjouit de "la variété de la production italienne et son excellente qualité ; nous pensons que ces films pourront aussi obtenir d'excellents résultats au box-office". Cependant, comme l'exprime le président de l'Anec, Paolo Protti, "nous sommes préoccupés par le fait que la programmation de ces films soit concentrée sur quelques mois, notamment février et mars. Ne serait-ce que le jour de la Saint-Valentin, quatre nouveautés italiennes doivent arriver sur les écrans. Nous expérons que les sociétés de distribution ou les maisons de production réviseront certaines dates de sortie de manière à permettre à tous les films d'obtenir les meilleurs résultats possibles".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

La société Medusa Film, très satisfaite des résultats obtenus en 2009, a présenté le nouveau film de Noël de Leonardo Pieraccioni, Io e Marilyn (sortie le 18 décembre). À cette occasion, Rai Trade annonce avoir signé un accord avec Levante srl pour la distribution internationale de cinq films de Pieraccioni: Il Principe ed il Pirata, Il paradiso all’improvviso, Ti amo in tutte le lingue del mondo, Una Moglie bellissima et Io e Marylin. Figurent également au programme de Medusa La prima cosa bella de Paolo Virzì, avec Micaela Ramazzotti et Claudia Pandolfi, Il figlio più piccolo de Pupi Avati, La vita è una cosa meravigliosa d'Enrico Vanzina, Tutto l’amore del mondo de Riccardo Grandi et Baciami ancora de Gabriele Muccino, qui est la suite, dix ans après, de L'ultimo bacio. Après quelques années à Los Angeles, Muccino nous livre un film entièrement italien sur lequel le producteur Domenico Procacci a laissé échapper un détail intrigant : "la chanson du générique de fin est de Jovanotti".

Universal Italia maintient son alliance avec Cattleya et propose dans son programme la comédie C'è chi dice no de Giambattista Avellino, avec Luca Argentero, Paolo Ruffini et Paola Cortellesi (sortie le 19 avril 2010), ainsi que le film pour enfants Una canzone per te de Simone Paragnani (4 juin), La donna della mia vita de Luca Lucini, avec Luca Argentero et Alessandro Gassman (15 novembre), et Un altro mondo de Silvio Muccino (début 2011).

Après le film de Noël Natale a Beverly Hills, Filmauro lancera le prochain film de Giovanni Veronesi, Genitori e figli: agitare bene prima dell'uso (26 février). Avril verra par ailleurs le début du tournage d'Amici miei - Come tutto ebbe inizio de Neri Parenti, produit par Filmauro (sortie prévue en février 2011). Le président de la société, Aurelio De Laurentiis, a aussi annoncé avoir acheté les droits de "Gormiti" pour une adaptation avec un réalisateur et des acteurs américains.

Au cours du premier semestre de 2010, Lucky Red, la société d'Andrea Occhipinti, prévoit de distribuer les films italiens Gorbaciov – Il cassiere con il vizio del gioco de Stefano Incerti, avec Toni Servillo, dont l'action se passe dans une Naples pluriéthnique, et Aspettando Godard d'Alessandro Aronadio, avec Lorenzo Balducci et Isabella Ragonese. Lucky Red lancera aussi des titres européens : Brotherhood [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview Nicolo Donato [IT]
interview : Nicolo Donato
fiche film
]
de Nicolò Donato (primé à Rome), We Want Sex de Nigel Cole (Calendar Girls), avec Miranda Richardson, Bob Hoskins et Sally Hawkins, et Venus noire d'Abdellatif Kechiche (auteur de La graine et le mulet [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
, primé à Venise il y a deux ans), qui s'inspire de la véritable histoire d'une jeune fille noire du XIXème siècle montrée en Europe comme une créature de cirque pour son corps extraordinaire.

L'intéressant programme de Cinecittà Luce pour 2010 comprend La strategia degli affetti de Dodo Fiori, la coproduction germano-polonaise Anynoma – Eine Frau in Berlin de Max Faerberboeck, Il fodero de Paola Livia Randi, avec Peppe Servillo, Passione de John Turturro, qui s'intéresse à la musique traditionnelle napolitaine, Le quattro volte di Michelangelo Frammartino, Lourdes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Hausner
fiche film
]
de Jessica Hausner (en compétition à la dernière Mostra de Venise), Venti sigarette d'Aureliano Amadei, avec Carolina Crescentini, sur le massacre de soldats italiens à Nassirya, et le documentaire animé L'arte della felicità.

Enfin, Fox distribuera le prochain film de Michele Placido, titre attendu avec impatience qui évoque le bandit Renato Vallanzasca et s'intitule Il fiore del male, tandis qu'Eagle Pictures lancera le premier film en tant que réalisateur de l'acteur Rocco Papaleo, Basilicata coast to coast (produit par Eagle avec Paco Cinematografica), de même que la coproduction franco-anglo-israëlienne Miral de Julian Schnabel, avec Freida Pinto (Slumdog Millionaire), et les films français Le hérisson [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mona Achache et Le missionnaire [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roger Delattre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy