email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2010 Sélection

Le Panorama annonce ses premiers titres

par 

Le Panorama annonce ses premiers titres

La section Panorama du 60ème Festival de Berlin (11-21 février 2010) a annoncé ses premières sélections, soit dix-huit longs métrages de fiction dont dix (co)productions européennes et sept documentaires dont quatre représentant le vieux continent.

Du côté des fictions, au-delà des deux titres français L'arbre et la forêt [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Olivier Ducastel (avant-première mondiale) et Plein Sud [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sébastien Lifshitz (article ), on trouve deux films espagnols, El mal ajeno [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Basque Oskar Santos (écrit par Daniel Sánchez Arévalo, le réalisateur de DarkBlueAlmostBlack [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, et interprété par Eduardo Noriega), présenté en avant-première mondiale, et Nacidas para sufrir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Miguel Albaladejo, le titre autrichien Blutsfreundschaft [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de l'auteur-acteur-producteur Peter Kern, Kawasaki's Rose [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Tchèque Jan Hrebejk (Beauty in Trouble) en avant-première mondiale, le film britannique Sex & Drugs & Rock & Roll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mat Whitecross, la coproduction franco-argentine Por tu culpa d'Anahí Berneri, le film turco-bulgare Kosmos de Reha Erdem et la coproduction euro-moyen-orientale Son Of Babylon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mohamed Al-Daradji, à laquelle ont participé la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Si l'Allemagne n'est pas encore représentée parmi les fictions, elle domine les premières sélections documentaires, avec trois titres projetés en première mondiale : Alle meine Stehaufmädchen - Von Frauen, die sich was trauen de Lothar Lambert, Postcard To Daddy de Michael Stock et Wiegenlieder de Tamara Trampe et Johann Feindt. Est également au programme le documentaire anglo-brésilien Waste Land de Lucy Walker.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.