email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Coup d'éclat : Catherine Frot enquête dans le monde de l’immigration

par 

Coup d'éclat : Catherine Frot enquête dans le monde de l’immigration

Le tournage du second long métrage de José Alcala, Coup d'éclat, un film policier au féminin, bat son plein depuis une semaine à Sète. Issu du documentaire et remarqué avec son premier opus de fiction Alex, sélectionné en 2005 à San Sebastian dans la section Zabaltegi - Nouveaux Réalisateurs et finaliste la même année du prix Luis Delluc du meilleur premier film, le cinéaste pourra compter cette fois au casting sur la très populaire Catherine Frot (Le vilain [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et bientôt à l’affiche dans Imogène [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et sur Marie Raynal, déjà présente dans Alex.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cosigné par le réalisateur avec Olivier Gorce (déjà coscénariste d’Alex et co-auteur depuis de La fabrique des sentiments [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Camille Guichard, le scénario de Coup d'éclat a pour personnage principal une policière, le capitaine Fabienne Bourrier (Catherine Frot), qui s'occupe de reconduites à la frontière. A la suite du suicide (qui peut-être un meurtre maquillé) d'une jeune prostituée originaire des pays de l'Est et tombée du toit d’un immeuble, Fabienne se lance dans une enquête pour retrouver le petit garçon de quatre ans de la femme. Des rencontres qui vont lui ouvrir les yeux et lui faire redécouvrir le monde vont jalonner son enquête, en particulier celle d’un vieux maghrébin vivant dans un foyer et celle d’une femme ayant perdu son emploi et installée à demeure dans un camping.

Produit par Nicolas Blanc pour Agat Films, Coup d'éclat bénéficie notamment d’une coproduction de France 3 Cinéma, d’un préachat de Canal + et du soutien de la Région Languedoc-Roussillon. La distribution dans les salles françaises sera assurée par Ad Vitam. Le tournage se déroulera à Sète pendant 25 jours avant de prendre la route des Bouches-du-Rhône (notamment à Marseille du 16 au 2 avril) pour 15 jours supplémentaires.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.