email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Royaume-Uni / France / Turquie

Akkus tisse une histoire d'amour anglo-turque

par 

La réalisatrice française d’origine turque Meta Akkus prépare le tournage, en automne 2010, de son premier long métrage The Fateful Pattern. Ce drame sera produit par Alex Brown, de Studio Eight Productions, pour un budget de 1,2M £. L'équipe du film tournera cinq semaines à Istanbul et une semaine à Oxford.

Des négociations sont en cours avec Ben Barnes (Dorian Gray [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Un mariage de rêve [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) pour le premier rôle masculin. Les acteurs turcs Saadet Aksoy (Prix de la meilleure actrice au Festival du film de Sarajevo en 2007 pour son rôle dans Egg [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Semih Kaplanoglu) et Timuçin Esen (Prix du meilleur second rôle masculin au Festival du film d’Antalya en 2005 pour Lovelorn de Yavuz Turgul) ont d'ores et déjà été retenus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le scénario, co-écrit par Akkus et Joe O’Bryne (Pete’s Meteor), raconte l’histoire d’un jeune anglais des années 1950 qui voyage à Istanbul et s’éprend d’une mystérieuse vendeuse de tapis. Akkus s'est faite connaître avec les courts métrages La Solitude et La Peur.

Ce projet bénéficie également de la participation du directeur de la photographie Vincent Mathias (Une affaire d’État) et du directeur artistique Frank Walsh (Agora [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

Studio Eight a (co)produit plus de 30 longs métrages, dont The Intruder (Charlotte Gainsbourg, John Hannah) de David Bailey et The Brylcreem Boys (Gabriel Byrne, Bill Campbell) de Terence Ryan.

"Ce dimanche, une femme a remporté pour la première fois l’Oscar de la meilleure réalisatrice et ce fut un moment mémorable. Cet automne, je ferai mon premier film en tant que jeune réalisatrice. Je travaille dans l’espoir d’être la première Française à recevoir un jour la même récompense pour avoir touché des millions de cœurs avec mes histoires", a affirmé Akkus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy