email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Italie

Une fenêtre sur le Sud du monde à Milan

par 

Une fenêtre sur le Sud du monde à Milan

Milan accueille en ce moment le XXème Festival du cinéma d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine (15-21 mars), plus grand événement d'Italie qui se consacre exclusivement au Sud du monde.

Les sections compétitives présentent les travaux d'auteurs africains, asiatiques et latino-américains, mais on observe que nombre d'entre eux ont été coproduits en Europe. On peut citer par exemple Adieu Gary [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nassim Amaouche, qui évoque des prolétaires algériens vivant au Sud de la France (prod. Les Films A4), Norteado [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Rigoberto Perezcano, qui se penche sur un ton léger à l'immigration clandestine des Mexicains vers les États-Unis (prod. Mediapro), ou encore le documentaire Enemies of the people de Thet Sambath et Rob Lemkin, où un reporter cambodgien cherche désespérément les assassins de ses parents et le bras droit de Pol Pot (prod. Old Street Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Des auteurs européens sont représentés hors-compétition, avec un accent sur le genre documentaire. Milan présente notamment Mugabe and the White African des Britanniques Lucy Bailey et Andrew Thomson, surprenante histoire de racisme anti-blancs au Zimbabwe. From somewhere to nowhere, du Suisse Villi Hermann, s'intéresse au nomadisme chinois vers les métropoles. Le festival accorde une attention toute particulière aux documentaires sur les immigrés extra-européens en Italie, avec notamment C.A.R.A. Italia d'Ymer Dagmawi et La trappola de Lemnaouer Ahmine.

La section “Forget Africa” est également palpitante. Elle a été mise en place en collaboration avec le Festival de Rotterdam, qui a demandé à douze réalisateurs non-africains de raconter un pays africain de leur choix en s'associant avec des cinéastes locaux. Parmi les travaux européens présentés dans cette section, on peut citer Slam video Maputo de l'Autrichienne Ella Raidel, portrait amusant de la manière dont les citoyens du Mozambique sont représentés par les médias, et tranzania.living.room, où l'Allemand Uli Schueppel revit ses rêves d'enfant sur la Tanzanie et demande aux locaux comment ils se représentent un salon allemand. Figure également au programme la section “L'Afrique du ballon rond", qui propose une série de films sur le football en Afrique en hommage (critique ou pas) au prochain Mondial d'Afrique du Sud.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy