email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

OSCARS 2011 Pologne

All that I Love, candidat à la mythique statuette

par 

All that I Love, candidat à la mythique statuette

La Commission des Oscars présidée par Agnieszka Holland a choisi All that I Love [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jacek Borcuch comme candidat polonais dans la course aux nominations pour la célèbre statuette du meilleur film étranger qui sera décerné le 27 février prochain après l’écrémage des cinq nominations du 25 janvier. Il s’agit du troisième long métrage de fiction du réalisateur découvert comme acteur dans The Debt de Krzysztof Krauze en 1999 et qui était ensuite passé derrière la caméra avec Kallafiorr, le premier film polonais indépendant à avoir bénéficié d’une large distibution en Pologne.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

All That I Love évoque "tout ce qui est le plus beau et le plus important dans la vie. Et avant tout le jeunesse" a déclaré Olga Frycz qui interprète le premier rôle féminin du film. En effet, Jacek Borcuch qui avait dépeint dans son film précédent (Tulipany) le charme de la vie des personnes âgées a cette fois mis en scène la jeune génération, ses premiers amours, ses révoltes et sa quête de liberté. Janek (Mateusz Kościukiewicz) et Basia (Olga Frycz) sont un peu comme les enfants des Capulet et des Montaigu de Roméo et Juliette : à cause du conflit entre leurs familles, leur amour fou ne peut pas s’exprimer sans obstacles. Cependant, l’histoire est radicalement différente puisqu’elle se déroule au temps de la lutte contre le système communiste et pour finir de la proclamation de l’état de siège en 1981.

Le point fort du film est sans aucun doute ses jeunes interprètes incluant Mateusz Kościukiewicz, Jakub Gierszał, Mateusz Banasiuk et Olga Frycz qui jouent aux côtés de stars nationales comme Andrzej Chyra, Anna Radwan, Katarzyna Herman et Marek Kalita. La direction de la photographie a été assurée par Michał Englert (33 scenes from Life [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Strangers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et la musique, qui a un rôle clé dans le film en tant que moyen de lutte pour la liberté, a été composée par Daniel Bloom.

Produit par Prasa i Film (lire l'interview), All That I Love poursuit une brillante carrière dans les festivals internationaux (prix au Sundance, à Bruxelles ou encore à Festroia, sélections entre autres à Rotterdam, New York, Los Angeles et Moscou). Ses ventes internationales sont pilotées par la société française Wide Management qui l’a déjà vendu pour la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, l’autriche, la Grèce, le Benelux, la Roumanie, la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Lituanie, le Chili et la Corée du Sud.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy