email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS République tchèque

Jihlava présente le meilleur du documentaire européen

par 

Jihlava présente le meilleur du documentaire européen

Le 14ème Festival international du documentaire de Jihlava (26–31 octobre) proposera dans une semaine un riche programme de films d'Europe et d'ailleurs, dont Czech Peace [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Filip Remunda et Vít Klusák, Film socialisme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Luc Godard et Two in the Wave d'Emmanuel Laurent.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La compétition internationale Opus Bonum comprend notamment 48 (Portugal), God No Say So (Suisse/Sierra Leone), The Dubai in Me (Allemagne), Lessons of the Blood (Taïwan/États-Unis/Allemagne), El Sicario–Room 164 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(France/États-Unis), To Shoot an Elephant (Espagne), Nostalgia for the Light (France/Autriche/Chili/Espagne), Ascent to the Sky (France), Wistful Wilderness (Pays-Bas) et The Forgotten Space [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Pays-Bas/Autriche).

Dans la compétition Between the Seas, 18 documentaires centre- et est-européens sont en lice, dont Bad Girls Cell 77 (Pologne), Concrete Pharaohs (Bulgarie), Cave (Hongrie), K11–Confessions of a Sex Tourist (Autriche), On Rubik's Road (Lettonie), Negative History of Hungarian Cinema (Hongrie), Olda (République tchèque), Souvenirs: Healing From War (Lettonie/États-Unis) et les films roumains Kapitalism–Our Secret Recipe, After the Revolution et L'Autobiographie de Nicolae Ceausescu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
.

La section industrie de l'Institut du documentaire réunira parmi ses 400 invités plus de 30 commissionnaires et acheteurs, 20 vendeurs et 70 réalisateurs.

Les professionnels présents se verront proposer un beau calendrier d'événements, tandis que les cinéphiles pourront participer à des rencontres avec Nikolaus Geyrhalter, Michael Glawogger, Anders Østergaard, Pawel Lozinski et Pavel Kostomarov.

On compte également parmi les invités la réalisatrice tchèque Helena Třeštíková, qui accompagnera son film René, choisi pour faire l'objet d'une projection spéciale, et la réalisatrice/productrice estonienne Marianna Kaat, qui présentera une étude de cas de Pit No. 8.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.