email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Italie

Marco Ponti crée la comédie à l'italienne raffinée

par 

Une comédie à l'italienne raffinée ? Est-ce là un nouveau genre ? À entendre Marco Ponti oui : l'auteur de Santa Maradona est retourné derrière la caméra huit ans après A/R Andata e ritorno pour confectionner "une comédie romantique spaghetti atypique, plus proche de Quand Harry rencontre Sally et de certains films de Hugh Grant que de notre cinéma". Ce projet s'intitule provisoirement Ti amo troppo per dirtelo (litt. "je t'aime trop pour te le dire").

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le tournage du film s'est achevé cette semaine avec une dernière étape romaine, à la boutique Prada de la via Condotti, mais Ponti n'a pas trahi son cher Turin (dont le maire, Sergio Chiamparino, fait même une apparition dans le film) : c'est à l'ombre du Môle d'Antonelli que vivent les héros, Pietro (Francesco Scianna) et Francesca (Jasmine Trinca). Il est avocat en droit du divorce et elle est chercheuse ; ils sont tous les deux sur le point de se marier quand fait irruption Stella (Carolina Crescentini), une actrice qui fait battre le coeur du futur époux. Celui-ci essaie de ménager la chèvre et le chou, mais il finit désarçonné : comment reconquérir le vrai amour, quand le vrai amour a juré vengeance ?

Trahison et vengeance : le binome n'est pas nouveau, mais il est ici traité avec légèreté et dans "un registre qui veut faire rêver et se place sous le signe de l'espoir", explique Trinca. Est-ce une fable ? Peut-être, mais alors c'est une fable qui sait "raconter la réalité d'aujourd'hui avec fraîcheur et sans rhétorique", précise Pietro Valsecchi, auteur du sujet et producteur du film pour sa société Taodue.

Ti amo troppo per dirtelo devrait arriver sur les écrans italiens à Pâques, distribué par Medusa Film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy