email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Suède

Skarsgård donne le coup d'envoi de Göteborg en diable

par 

Skarsgård donne le coup d'envoi de Göteborg en diable

La star norvégienne Stellan Skarsgård assurera le 28 janvier, avec le film King of Devil’s Island [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(litt. "roi de l'île du diable"), l'ouverture du 34ème Festival de Göteborg, qui est le plus gros festival de Scandinavie et se prépare cette année à accueillir plus de 160 invités et 442 films représentant 76 pays.

King of Devil’s Island est en lice pour le Dragon du meilleur film nordique (assorti de la belle somme d'un million de couronnes suédoises, soit 112 000 euros), qu'il va disputer à Happy, Happy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Norvège), She Monkeys [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Lisa Aschan
fiche film
]
, Savage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et I Miss You (Suède), Truth About Men [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Danemark), Princess (Finlande) et Undercurrent (Islande).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Huit réalisateurs à leur premier ou deuxième long métrage coucourent pour le Prix international Ingmar Bergman, dont Olivier Masset-Depasse (Illégal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Masset-Depasse
fiche film
]
, Belgique), Alix Delaporte (Angèle and Tony [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, France), Athina Rachel Tsangari (Attenberg [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Athina Rachel Tsangari
fiche film
]
, Grèce), Clio Barnard (The Arbor [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Royaume-Uni), Maria Sødahl (Limbo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Norvège) et Federico Veiroj (A Useful Life, Uruguay/Espagne).

Marit Kapla, directrice artistique de l'événement, a annoncé que le thème de l'année est la présence, "un concept qui se reflète dans le programme à travers des films sur la présence simultanée de l'homme contemporain dans la réalité physique et le monde virtuel".

On trouve parmi les 24 sections du festival un volet consacré à la "Nouvelle vague roumaine" (qui proposera six films récents), un hommage au cinéaste américain Charlie Kaufman et une rétrospective sur les courts métrages du Suédois Jan Troell. Ce dernier, à présent âgé de 80 ans, sera sur place pour présenter l'équipe de son nouveau film, Truth and Consequence, dont le tournage doit commencer en février.

Le Marché du film nordique, organisé pendant le festival, du 3 au 6 février, présentera une trentaine de nouveaux titres nordiques. Le festival sera clôturé le 7 février par la projection du thriller suédois Isolated, avec Peter Stormare.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.