email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Bright Future pour le cinéma français à Rotterdam

par 

Même si aucun film français n’est en lice pour les Tigres de la 40ème édition du festival de Rotterdam qui a débuté hier, la production hexagonale est bien représentée dans les autres sections de la manifestation. Le programme Bright Future inclut notamment le ludique Simon Werner a disparu... [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Fabrice Gobert, le prometteur Un poison violent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Katell Quillévéré, le drôle et décalé Je suis un No Man's Land [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Thierry Jousse,, l’étonnant La BM du Seigneur [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Charles Hue, Fleurs du mal [+lire aussi :
bande-annonce
interview : David Dusa
fiche film
]
de David Dusa et le documentaire El Sicario, room 164 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Gianfranco Rosi. Le tout sans oublier les coproductions minoritaires Illégal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Masset-Depasse
fiche film
]
du Belge Olivier Masset-Depasse (finaliste Prix LUX 2010 du Parlement européen), Adrienn Pal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agnes Kocsis, réalisatrice…
fiche film
]
de la Hongroise Agnes Kocsis, Morgen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Marian Crisan et Pinoy Sunday du Malaisien Wi Ding Ho, voire Las marimbas del infierno de Julio Hernández Cordón (coproduction paritaire France/Mexique).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La production française est aussi à l’affiche de la section Spectrum avec L'Illusion comique de Mathieu Amalric (adaptation contemporaine à la Comédie Française d’une pièce de Corneille), La Belle endormie de Catherine Breillat et Chantrapas d’Otar Iosseliani. Le menu propose également une flopée de coproductions européennes minoritaires françaises comme King of Devil’s Island [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Norvégien Marius Holst, Film Socialisme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Suisse Jean-Luc Godard, Noir Océan [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la Belge Marion Hänsel, Aurora [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Clara Voda
fiche film
]
du Roumain Cristi Puiu, L'Etrange affaire Angélica [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Portugais Manoel de Oliveira, Sous toi, la ville [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christoph Hochhäusler
fiche film
]
de l’Allemand Christoph Hochhäusler, La Nostra Vita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de l’Italien Daniele Luchetti ou encore le documentaire Over Your Cities Grass Will Grow de l’Anglaise Sophie Fiennes.

A signaler enfin une rétrospective F.J. Ossang (dont son dernier opus Dharma Guns [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et au marché de coproduction du Cinemart (du 30 janvier au 2 février) notamment A Midnight Supper de Shalimar Preuss (production Ecce Films), L’instructeur de Santiago Otheguy (Argentine, France, Espagne) et Touch Me Not d’Adina Pintilie (Roumanie/France).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.