email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES Belgique

Rundskop fonce tête baissée

par 

Rundskop fonce tête baissée

Cette semaine sort en Belgique le premier long métrage de Michael R. Roskam, Rundskop [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bart Van Langendonck
interview : Michaël R. Roskam
fiche film
]
. Film choc sur le milieu de la mafia belge des hormones, il est précédé d’une rumeur enthousiaste, et servi par une presse élogieuse, qui n’hésite pas à évoquer de prestigieuses références. Porté par la performance des plus physiques de Matthias Schoenaerts, Rundskop s’impose par une atmosphère d’une grande noirceur et d’une belle densité. L’image est l’œuvre du prometteur chef opérateur Nicolas Karakatsanis, dont le travail a récemment été apprécié dans Lost Persons Area [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Caroline Strubbe. Schoenaerts (omniprésent dans le cinéma flamand actuel, de My Queen Karo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
à Pulsar [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en passant par Loft [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, bien entendu), est la tête de proue d’un casting quatre étoiles, qui réunit Barbara Sarafian (Moscow Belgium [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Sam Louwyck (22 mei [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Jeroen Perceval (With Friends Like These [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Felix van Groeningen
fiche film
]
), mais aussi des acteurs francophones comme Philippe Grand’Henry (L’Autre).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Produit par Bart Van Langendonck (Savage Films) et Peter Bouckaert (Eyeworks), en coproduction avec Artemis (Belgique) et Waterland Films (Pays-Bas), Rundskop a reçu le soutien du Vlaams Audiovisueel Fonds, du Centre du cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, de Wallimage / Bruxellimage, du Nederland Film Fonds et du programme Media. Distribué par Kinepolis, il sort sur une ambitieuse combinaison de 30 salles ce mercredi, en Flandres et à Bruxelles.

Autre sortie pour Artémis, celle du documentaire Black Diamond, de la réalisatrice Pascale Lamche, sur les « négriers » du foot, qui mêlent sans scrupules trafic de drogue et d’humains, sous l’égide du dieu ballon rond. Cinéart sort le film dans deux salles. A noter que la semaine est presqu’exclusivement européenne dans les salles belges (à l’exception du film coréen The Housemaid), puisque sortent également les films français Angèle et Tony [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Alix Delaporte et Contre toi [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Lola Doillon (dans respectivement 6 et 7 salles), Four Lions [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christopher Morris (Royaume-Uni) et Shahada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Burhan Qurbani (Allemagne).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.