email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Belgique / France / Suisse / Luxembourg

Le Fonds Francophone d’Aide au Développement Cinématographique dévoile ces résultats

par 

Le comité de la 2ème session du Fonds Francophone d’Aide au Développement Cinématographique a annoncé ce lundi à Berlin ses résultats. Le Fonds, créé en mai 2009 à Cannes, a pour objectif de contribuer au développement de projets de coproductions transatlantiques, afin d’intensifier les partenariats entre les producteurs canadiens francophones, et les producteurs européens francophones.

Le fonds est une initiative de Téléfilm Canada, Sodec, du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Communauté française de Belgique, du Centre du Cinéma et de l’image animée français, du Film Fund Luxembourg, avec le soutien de l’Office fédéral de la Culture suisse. Il vient compléter une série d’initiatives créées ces dix dernières années par les partenaires, que ce soit l’atelier d’écriture Grand Nord, l’atelier d’expertises Forum de Namur, ou encore les Rencontres de la Coproduction de Paris organisées lors du Cinéma du Québec.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Trois projets viennent donc d’être retenus par le comité de sélection pour recevoir une aide leur permettant de couvrir 50% de leurs frais de développement (script doctoring, casting, repérages…), à hauteur maximale de 40.000€. Les trois lauréats sont pour cette année des projets majoritaires européens. Le choix du comité s’est porté sur deux auteurs reconnus et singuliers, et un premier long métrage.

Les Films d’Ici présentaient Gare du Nord, un film choral de Claire Simon, dans la lignée des Bureaux de Dieu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en collaboration avec la société canadienne Les Productions Thalie. Autre auteur reconnu, Philippe Faucon (La Trahison [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) proposait avec sa société Istiqlal un projet intitulé Amin, en coproduction avec Possibles Medias au Canada, un drame sur l’immigration en France. Enfin, la société belge Panache Productions présentait son premier long métrage, après avoir œuvré dans le domaine de la coproduction (Les Petits Mouchoirs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
). False Flag aborde un épisode peu traité au cinéma de l’histoire du XXème siècle, en pleine bataille des Ardennes. Le scénario est d’Emmanuelle Pirotte et Sylvestre Sbille, et le coproducteur canadien est Caramel Films.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.