email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Pologne

Skolimowski triomphe aux Aigles avec Essential Killing

par 

Skolimowski triomphe aux Aigles avec Essential Killing

Vainqueur des titres de meilleur film et de meilleur réalisateur auxquels s’ajoutent deux victoires pour la musique (Pawel Mykietyn) et le montage (Reka Lemhenyi et Maciej Pawlinski), Essential Killing [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jerzy Skolimowski
fiche film
]
de Jerzy Skolimowski domine le palmarès des la 13ème édition des Aigles, les prix les plus prestigieux du cinéma polonais. Déjà doublement récompense à la dernière Mostra de Venise (lire le compte-rendu - prix spécial du jury et meilleure interprétation masculine), Essentials Killing fait la démonstration du retour au premier plan de Jerzy Skolimowski qui avait mis fin à 17 ans d’inactivité avec son film précedent Quelques jours avec Anna [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2008).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’Académie Polonaise de Cinéma a également décerné quatre prix techniques à Venice [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jan Jakub Kolski (lire la news) qui l’a emporté dans les catégories de la photographie (Artur Reinhart), du décor (Joanna Macha), des costumes (Malgorzata Zacharska) et du son (Jacek Hamela).

De son côté, All That I Love [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jacek Borcuch (voir l’interview vidéo et l’aarticle) a raflé trois titres avec le meilleur scénario (écrit par le réalisateur), la découverte de l’année (l’acteur Mateusz Kosciukiewicz) et le prix du Public.

Les Aigles des meilleurs premiers rôles sont allés à Urszula Grabowska pour sa performance dans Joanna [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Feliks Falk (news) et à Robert Wieckiewicz pour Little Rose [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jan Kidawa-Blonski (news).

Alors que le titre du meilleur film européen est allé sans surprise à Ghost Writer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roman Polanski, un prix pour l’ensemble de sa carrière a été décerné à Tadeusz Chmielewski (né en 1927), réalisateur de comédies culte comme Ewa Wants to Sleep (1957), How I Unleashed World War II (1969) ou encore I Hate Monday (1971).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.