email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS France

L’Ile-de-France soutient Jaime Rosales et Manoel De Oliveira

par 

L’Ile-de-France soutient Jaime Rosales et Manoel De Oliveira

Parfum d’Europe pour la 3ème session 2011 du Fonds de soutien aux industries techniques cinématographiques et audiovisuelles de la Région Ile-de-France : les nouveaux projets de l’Espagnol Jaime Rosales (photo) et du Portugais Manoel De Oliveira figurent parmi les sept sélectionnés. Seront également soutenus les prochains films de Catherine Corsini, François Ozon, Idit Cebula, Eugène Izraylit et Dominique Marchais.

Découvert 2010 àl’Atelier du Festival de Cannes (lire l’article), Rêve et silence de Jaime Rosales sera aidé à hauteur de 158 000 euros par l’Ile-de-France où se sont déroulés cet été 29 des 47 jours du tournage qui vient de se terminer en Espagne. Coproduction minoritaire française à 22 % via Les Productions Balthazar (Jérôme Dopffer), le 4ème long du cinéaste de Las horas del dia (Quinzaine des réalisateurs 2003), La Soledad [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Un Certain Regard 2007) et Un tir dans la tête [+lire aussi :
critique
fiche film
]
(compétition à San Sebastian en 2008) est produit côté espagnol par Wanda Films et Fresdeval Films pour un budget total de 2 M€. Ecrit par le réalisateur et Enric Rufas, le scénario est centré sur un couple espagnol vivant à Paris avec ses deux filles. Pendant leurs vacances en Espagne, le père et l’une des filles ont un accident de voiture. Elle meurt sur le coup et lui reste dans le coma pendant plusieurs jours. A son réveil, il ne se souvient plus de sa fille décédée, comme si elle n’avait jamais existé.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La région Ile-de-France soutiendra aussi Gebo et l’ombre du maestro portugais Manoel De Oliveira (300 000 euros de soutien pour cette production majoritaire française pilotée par Mact Productions – lire la news), Trois mondes de Catherine Corsini (470 000 euros pour Pyramide Productions – lire l’article), Dans la maison de François Ozon (Mandarin Cinéma – lire l’article), 13 rue Mandar de Idit Cébula (47 000 euros pour Thelma Films & Manchester Films), A quatre mains d’Eugène Izraylit (416 000 euros – production Baiacedez Films) et le projet documentaire France, Terra Incognita de Dominique Marchais (90 000 euros – Zadig Films).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy