email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE France

L’urgence d’un nouveau modèle économique de la culture ?

par 

L’urgence d’un nouveau modèle économique de la culture ?

Il est des sujets beaucoup moins glamour que des castings alléchants, des sélections de grands festivals ou des triomphes au box-office, mais qui portent pourtant des enjeux cruciaux pour l’avenir du cinéma européen, de son financement et de sa diffusion. Tel est le cas des débats au cœur des Rencontres Cinématographiques de Dijon (organisées par l’ARP - lire l’ éditorial de Jean-Paul Salomé) qui démarrent aujourd’hui. Parmi les discussions au menu seront notamment abordées l’amélioration de l’exposition du cinéma européen (lire l’article) et le "Bouleversement du paysage audiovisuel français" (news), mais également "L’urgence d’un nouveau modèle économique de la culture."

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Avec l’arrivée des Américains comme Netflix ou iTunes, les Européens ont besoin d’un modèle économique et d’une volonté politique forte avant que les parts de marché ne soient acquises aux premiers. Parallèlement, le modèle payant s’imposant sur Internet pourrait ouvrir des perspective de financement pour la création. Pistes et mesures envisageables pour les politiques nationales et européennes seront disséquées à Dijon notamment par le ministre français de la Culture Frédéric Mitterrand, Kerstin Jorna(directrice adjointe du cabinet de Michel Barnier à la Commission européenne), Annina Svensson (Spotify), Frédéric Sitterle(mySkreen), Martin Rogard (Dailymotion), Marie-Françoise Marais (Hadopi) et Paul Otchakovsky-Laurens (P.O.L).

Les 600 professionnels présents au Rencontres de Dijon (présidées cette année par le réalisateur Michel Hazanavicius et le producteur Thomas Langmann) réfléchiront aussi à la relation "Production/Distribution : une transparence nécessaire". Cette relation à la source des succès des films, mais parfois génératrice de tensions, sera analysée par Emilie Georges (Memento Films International), Jean Labadie (Le Pacte), Marc-Antoine Robert (2.4.7 Films) et Olivier Cottet-Puinel (Business Affairs pour Pathé Production et Pathé Distribution).

A signaler au-delà des débats, les projections en présence de leurs réalisateurs de Toutes nos envies [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Philippe Lioret, Intouchables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo Olivier Nakache - Eric Tolédano, La nouvelle guerre des boutons [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe Barratier, Hasta la vista [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Geoffrey Enthoven
fiche film
]
du Belge Geoffrey Enthoven, H.H. Hitler à Hollywood [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de son compatriote Frédéric Sojcher, Nos ancêtres les Gauloises [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christian Zerbib et Le jour de la grenouille de Béatrice Pollet.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy