email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS Espagne

Gijón clôture sa 49ème édition et couronne La Guerre est déclarée

par 

Gijón clôture sa 49ème édition et couronne La Guerre est déclarée

Le film français La Guerre est déclarée [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Valerie Donzelli, a triomphé à la 49ème édition du Festival international de Gijón, qui s'est achevée ce samedi 26 novembre sur la projection de la coproduction franco-anglo-polonaise The Woman in the Fifth [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pawel Pawlikowski. Le deuxième long métrage de Donzelli a remporté les prix du meilleur film (ex aequo avec le titre argentin El estudiante de Santiago Mitre), du meilleur acteur (Jérémie Elkaïm) et de la meilleure actrice (Donzelli).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

La Guerre est déclarée est un des films-phénomènes de l'année en France ; il va même représenter le pays dans la course aux nominations pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère (lire l'info). Après son passage triomphal à la Semaine de la critique de Cannes au mois de mai (lire l'article), le film est sorti en France le 31 août et il a réalisé près de 800 000 entrées.

La presse a bien accueilli la distinction également accordée par le jury au film suédois Play [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ruben Östlund
interview : Ruben Ostlund
fiche film
]
 (finaliste pour le Prix Lux 2011 Parlement européen), un des favoris du festival : il a valu le prix de la mise en scène à Ruben Östlund. Le seul candidat espagnol en lice, Iceberg, le premier long métrage de Gabriel Velázquez, a remporté une mention spéciale pour "son regard honnêté et précis sur le monde fragile de l'adolescence".

Le jury international, composé du réalisateur Eduardo Chapero-Jackson, du journaliste Fernando Lara, de la scénariste Lola Mayo, de l'écrivain Alberto Fuguet et de la directrice-adjointe du Festival de Sofía, Mira Staleva, a voulu exprimer publiquement son soutien pour l'événement asturien et "son travail inestimable et nécessaire pour la défense du cinéma indépendant". Récemment, son directeur, José Luis Cienfuegos, a écrit un article pour Cineuropa sur les effets préoccupants de la crise économique sur le monde de la culture, en particulier sur les festivals (lire l'article).

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy