email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Portugal

La biographie de Variações entre enfin en pré-production

par 

La biographie de Variações entre enfin en pré-production

Le procès entre le réalisateur João Maia et la société de production Utopia Filmes étant enfin terminé, le feu vert a pu être donné à la pré-production de la biographie d'Antonio Variações (photo), une des plus grandes icônes de la musique pop portugaise des années Quatre-vingt.

Le projet a vu le jour en 2003, quand João Maia et l'ancienne journaliste Catarina Portas se sont lancés dans de vastes recherches sur la vie du coiffeur devenu un des musiciens portugais les plus influents de sa génération. En 2008, le scénario a été inscrit au Registre général des activités culturelles et en 2009, alors que le tournage allait démarrer, un conflit d'ordre contractuel est survenu entre le cinéaste, possesseur des droits, et le producteur Alexandre Valente.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Maia a demandé comme mesure conservatoire que le projet soit gelé jusqu'au jugement, qui a pris deux ans à venir, mais lui a donné satisfaction : la société de production s'est vu interdire de modifier, directement ou indirectement, l'oeuvre inscrite au Registre par le metteur en scène.

Variações, annoncé comme "un film musical réaliste", s'ouvre sur un voyage du chanteur à New York, après quoi un flashback retrace son enfance et le suit jusqu'à deux semaines avant sa mort, en juin 1984.

Le défi d'incarner l'idole revient à l'acteur Sérgio Praia, 34 ans, qui lui prêtera non seulement ses traits mais aussi sa voix dans certaines chansons.

La date officielle du début du tournage n'a pas encore été annoncée. Variações sera le premier long métrage de João Maia, dont le court O Prego (1996) a été sélectionné à plusieurs festivals, notamment Cannes, Toronto et Clermont-Ferrand.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy