email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SORTIES France

Daniel Auteuil : "la violence d’aujourd’hui"

par 

- La star française revient en chef d’entreprise aux abois dans La mer à boire avant de reprendre sa casquette de réalisateur

Daniel Auteuil : "la violence d’aujourd’hui"

Très remarqué avec Les liens du sang [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(dont Guillaume Canet prépare un remake américain sur un scénario de James Gray), Jacques Maillot revient aujourd’hui à l’affiche avec La mer à boire [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Blood From a Stone - lire l’article), lancé par Wild Bunch Distribution dans près de 160 cinémas. Diversement apprécié par la critique, le long métrage centré sur un patron de chantier naval tentant de sauver son entreprise, est l’occasion de retrouver dans le rôle principal le toujours excellent et relativement rare Daniel Auteuil.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Je trouvais très original d’avoir choisi l’angle du patron pour raconter cette histoire" explique l’acteur. "Malgré l’empathie qu’il peut y avoir entre ce type et ses ouvriers, ou en tout cas certains d’entre eux, tous pensent qu’il peut régler tous les problèmes puisqu’il est le patron ! On le tient responsable de tout alors qu’il est pris en tenailles de tous les côtés. Il a beau essayer de plutôt bien se comporter, de faire de son mieux, on ne lui laisse pas beaucoup de chances. Le film illustre trop bien, hélas, la violence d’aujourd’hui dans les rapports sociaux, dans les rapports humains... Tous les autres personnages le montrent bien : le mec désespéré qui s’immole, l’ami de toujours totalement largué, la jeune fille qui rêve de travailler dans cet univers-là, le syndicaliste dépassé par sa base, la directrice financière qui assure ses arrières, les jeunes qui se battent et ne veulent céder sur rien..."

Daniel Auteuil qui a débuté avec succès à la réalisation avec La fille du puisatier [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
va maintenant retourner derrière la caméra dans l’univers de Marcel Pagnol avec la trilogie Marius, Fanny et César dont il va tourner les deux premiers volets au printemps avec au casting entre autres Raphael Personnaz, Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin et la jeune Victoire Belezy.

Parmi les autres nouveautés de ce mercredi se distingue le remarquable Bullhead [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bart Van Langendonck
interview : Michaël R. Roskam
fiche film
]
du Belge Michael R. Roskam, encensé par la critique et qui figure parmi les cinq nominés pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère (Ad Vitam sur 36 copies).

Sortent également la coproduction britannico-irlando-française Albert Nobbs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Rodrigo Garcia qui cumule trois nominations aux Oscars dont celle de Glenn Close pour le titre de meilleure actrice (lire la critique - Chrysalis Films sur 90 copies), le film fantastique américano-britannique Chronicle de Josh Trank (Twentieth Century Fox dans près de 350 cinémas), L'Oeil de l'astronome de Stan Neumann (news - Les Films du Paradoxe sur 5 copies), le documentaire Bovines ou la vraie vie des vaches d'Emmanuel Gras (Happiness Distribution sur 7 copies) et le film russe multiprimé Portrait au crépuscule de Angelina Nikonova (voir l’interview vidéo - Rezo sur 13 copies).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.