email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

Cinéma du réel sacre Autrement, la Mollusie

par 

- Le film de Nicolas Rey, inspiré par le roman antifasciste de l’Allemand Günther Anders, a remporté le festival parisien dédié aux documentaires.

Cinéma du réel sacre Autrement, la Mollusie

Manifestation très prisée dans l’univers du documentaire, le festival Cinéma du Réel organisé à Paris, à Beaubourg, verra sa 34ème édition clôturée demain par Jaurès de Vincent Dieutre (découvert à Berlin – lire la critique). Mais l’événement qui a démarré le 22 mars a livré ce week-end le palmarès de ses quatre sections compétitives.

Le jury de la compétition internationale des longs métrages a attribué le Grand Prix Cinéma du réel à Autrement, la Mollusie de Nicolas Rey (photo). Déjà sélectionné au Forum Expanded de la dernière Berlinale, le film qui a été tourné en 16mm avec des pellicules usées est composé de neuf bobines projetées aléatoirement pour un voyage envoûtant et crépusculaire dans un pays mythique imaginé par un roman antifasciste écrit dans les années 1930 par l’Allemand Günther Anders. A signaler que la compétition a également présenté du côté des productions européennes le film belge Le camp de Jean-Frédéric de Hasque, le portugais Orquestra geração du duo Filipa Reis - João Miller Guerra, ainsi que le britannique Two Years At Sea de Ben Rivers.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Le prix Joris Ivens décerné dans la compétition des premiers longs est allé à la coproduction chino-canadienne Vanishing Spring Light de Xun Yu et une mention spéciale est allée à A nossa forma de vida du Portugais Pedro Filipe Marques qui fait le portrait d’un vieux couple vivant dans une tour, huit étages au-dessus du Douro.

A noter également au palmarès (riche de multiples prix parallèles) que dans la section Contrechamp français, le jury des jeunes a distingué East Punk Memories de Lucile Chaufour et décerné une mention spéciale à La cause et l’usage du duo Dorine Brun - Julien Meunier.

Cette édition 2012 de Cinéma du réel qui a présenté 35 films toutes sections compétitives confondues, a rendu hommage aux cinéastes disparus Mario Ruspoli et Raoul Ruiz. Les ateliers ont été animés cette année par le Britannique Dick Fontaine, l’Américain John Gianvito et la Portugaise Susana de Sousa Dias.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy